Maxime Brunerie raconte pourquoi il a voulu assassiner Jacques Chirac [Vidéo]

A LA UNE

Maxime Brunerie n’est pas que l’auteur de la tentative manquée d’assassinat sur le président de la République Jacques Chirac lors du défilé du 14 juillet 2002. Il cherche à nous le faire découvrir à travers un nouveau livre-témoignage : »Même pas mal ! ». Pour TV Libertés, l’ancien militant radical explique les raisons de son geste, ses sept années de prison et son parcours – souvent chaotique – de reconstruction. Un document à ne pas manquer.

Présentation du livre « Même pas mal » :

Encore lui ? Oui, encore moi, Maxime Brunerie pour vous servir : ex-nazillon, ex-déséquilibré, ex-taulard…Depuis mes sept ans passés à l’ombre, j’ai pris goût à la lumière.La lumière du jour, la lumière des femmes et celles, plus artificielles, de Paris.Moi, le fanatique, l’emmuré vivant, le tricard unanimement rejeté, le frustré qui macérait ses fantasmes poisseux au fond d’une cellule, je me suis payé le luxe d’inverser mon destin de possédé pour épouser la légèreté.Je me suis enivré de nuits, de fêtes et de filles, passant bien volontiers de l’extrémisme de droite aux invertis de la Rive gauche,du Quartier latin à la verte Irlande, et des rames du RER au volant d’une Jaguar décapotable.« Réinsertion » dîtes vous ? Non, résurrection !

Et tant pis pour ceux qui me suggéraient le profil bas, contrition et discrétion.Entre traîner mon passé comme un boulet et écrire mon présent comme un roman, j’ai vite tranché !

Pour commander le livre, c’est ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

Articles liés