Glasgow. La marche pour l’union de l’Ecosse au Royaume-Uni fait un bide

ecosse

1300 personnes et un bide. Tel est le bilan d’une marche et d’un rassemblement pour le maintien de l’Ecosse dans le Royaume-Uni qui s’est déroulée samedi à Glasgow.

Les organisateurs (British together) attendaient 5000 personnes à l’origine, mais n’ont toutefois pas manqué de saluer la mobilisation comme étant « une fantastique participation », et cela malgré les railleries, notamment sur les réseaux sociaux.

Ils avaient également été critiqués par leurs opposants – les indépendantistes écossais – qui les accusaient de masquer leurs liens avec l’ordre d’Orange (qui défend l’Union de l’Ulster au Royaume-Uni). Cela bien que l’ordre d’Orange lui même, dans son magazine (Orange touch) ait relayé l’appel à la manifestation tout en précisant de ne porter aucune couleur car il ne s’agissait pas d’un rassemblement orangiste.

Plus tôt ce mois-ci, des partisans de l’indépendance étaient eux aussi descendus dans les rues de Glasgow dans le cadre de la marche et du rassemblement All Under One Banner. Les estimations font état de 80 000 à 100 000 participants.

Ces mobilisations ne signifient toutefois pas grand chose, car selon les sondages, la bataille entre les indépendantistes et les partisans du maintien dans le Royaume-Uni est particulièrement serrée.

Le gouvernement écossais devrait introduire prochainement un projet de loi permettant d’organiser un nouveau référendum sur l’indépendance de l’Ecosse d’ici 2021. En 2014, les Écossais s’étaient prononcés à 55% contre, mais le Brexit pourrait changer la donne.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !