Nous vous proposons ci-dessous une traduction d’un texte rédigé par l’équipe de campagne de Tommy Robinson, journaliste et dissident anglais qui se présente à l’élection européenne, à propos de la critique de l’islam et des musulmans. Voici l’article, ci-dessous.

Prenez le temps de regarder toutes les vidéos que nous avons fournies dans cet article, quand quelqu’un vous demandera « pourquoi critiquez-vous l’islam et les musulmans » vous aurez une réponse. Tout au long de la campagne de Tommy pour devenir député européen du Nord-Ouest de l’Angleterre, nous avons entendu des gens nous questionner : Pourquoi attaquer les musulmans, pourquoi ne pas attaquer le christianisme ?

À vrai dire, Tommy n’a pas attaqué tous les musulmans, il a attaqué certains types de musulmans et il a émis des critiques fondées sur la loi islamique qui, comme toute idéologie, doit être étudiée de près.

« La seule constante de leur religion est le Coran »

Les gens de gauche confondent l’idéologie islamique avec les musulmans en tant qu’individus, nous ne le faisons pas. Les musulmans ne sont pas un bloc, ils peuvent avoir et ont des opinions différentes sur l’islam, cependant comme nous l’avons déjà dit, à part les opinions changeantes des musulmans sur leur religion, la seule constante de leur religion est le Coran lui-même.

Dès que quelqu’un aborde le sujet de l’islam et des problèmes et attitudes associés à ses adeptes, les gauchistes deviennent fous, littéralement ébranlés par la colère. Jetez un coup d’œil à cette vidéo de Ben Affleck, Sam Harris et Bill Maher alors qu’ils discutent du nombre global de musulmans islamistes radicaux.

Alors pourquoi les musulmans et l’islam semblent-ils faire l’objet de plus de critiques que tout autre groupe ou religion ?

Pour commencer, le terrorisme mondial est monopolisé par les groupes islamiques, les données et les chiffres parlent d’eux-mêmes, ce n’est pas de la haine, c’est la vérité. Selon le Global Terrorism Index 2018, établi par l’Institute for Economics & Peace (IEP), à elles seules, quatre organisations sont responsables de 10 632 décès en 2017. Ces groupes étaient l’État islamique, les Talibans, Al-Shabaab et Boko Haram.

Devinez ce qu’ils ont en commun ? Ce sont des musulmans qui suivent la foi islamique.

Depuis le début de cette année 2019 seulement, 851 attentats terroristes ont fait 3 741 morts. Ce chiffre augmente de jour en jour. Il est clair que les combattants islamiques poursuivent un culte de la mort et de la terreur plus que n’importe qui d’autre sur la face de la planète Terre.

Pourquoi ?

Parce que les textes islamiques permettent la mort des non-croyants et des apostats. L’islam ne signifie pas la paix comme nous sommes tous amenés à le croire, il signifie « soumission ». Cette « soumission » est la volonté d’Allah et où pouvons-nous trouver la volonté d’Allah ? Dans le Coran et les textes islamiques… Nous ne le trouverons certainement pas dans le Nouveau Testament, c’est certain.

Il y a d’autres raisons de critiquer certains types de musulmans et la foi islamique, en particulier lorsque les nations occidentales ont importé un afflux massif de musulmans d’États islamiques instables. Les musulmans (pas tous bien sûr) apportent avec eux leur culture, leur tradition et leurs croyances religieuses et idéologiques, pas nécessairement compatibles avec les lois et la culture occidentale.

Le Pew Research Centre, peu suspect de militantisme, l’indique dans ses recherches récentes : dans de nombreux pays, un nombre important, écrasant, de musulmans veut que la loi islamique, la charia, devienne la loi officielle du pays. L’enquête a été menée dans 39 pays, répartis en six régions : Europe du Sud et de l’Est (Russie et Balkans), Asie centrale, Asie du Sud-Est, Asie du Sud, Asie du Sud, Moyen-Orient et Afrique du Nord, et Afrique subsaharienne.

Qu’est-ce que la charia ? Qu’est-ce qui constitue la charia ? La charia, en premier lieu, s’appuie sur le texte du Coran ; elle s’inspire également des hadiths, qui comprennent les paroles et les actes reconnus de la vie de Mahomet. Il convient de noter que la Cour européenne des droits de l’homme a jugé en 2003 que « la charia est incompatible avec la démocratie et les droits de l’homme ».

Nous sommes tout à fait d’accord. La loi islamique persécute les homosexuels, réduit les femmes au statut de bétail, exécute les gens qui quittent la foi islamique, permet aux vieillards de se marier et d’agresser de jeunes enfants, normalise l’esclavage sexuel, permet de battre les femmes et de punir les incroyants, la liste est longue…

Nous ne disons pas que tous les musulmans pensent que le mariage d’un enfant est une chose acceptable, mais les textes islamiques eux le disent… Si Mahomet est l’exemple parfait pour toute l’humanité (selon le Coran), il est parfaitement acceptable de se marier et d’agresser sexuellement un enfant. Pour nous, Occidentaux, c’est odieux, ce n’est certainement pas une culture ou une traduction que nous voulons ou dont nous avons besoin dans notre société, et nous n’avons pas non plus besoin dans nos pays d’individus qui défendent de telles pratiques.

Tommy Robinson a toujours attiré l’attention sur les questions qui relèvent de la foi islamique, tout en alertant sur le taux de natalité musulmane. Car si nous pensons aujourd’hui avoir des problèmes avec ces questions, cela deviendra de plus en plus difficile à aborder eu égard à la croissance de la population musulmane, plus forte que celle d’autres communautés, et donc de la croissance également des idées que nous jugeons radicales et incompatibles avec nos modes de vie.

La population musulmane en Grande-Bretagne devrait tripler en 30 ans

Nous vous conseillons de jeter un coup d’œil au projet « By The Numbers » de Clarion, où Raheel Raza (une femme musulmane) étudie la démographie et les opinions des musulmans. Elle fait un travail formidable qui mérite d’être visionné.

Il s’agit d’un court métrage qui traite de l’acceptation du fait que l’islam radical est un problème plus important que la plupart des gouvernements et des individus politiquement corrects sont prêts à admettre. L’ISIS, l’État islamique, essaie-t-il de pénétrer aux États-Unis avec l’afflux de réfugiés ? Les musulmans sont-ils radicalisés sur le sol américain ? Des organisations comme la CAIR, qui prétendent représenter les musulmans américains, sont-elles tolérantes et libérales ou radicalisées et liées à des organisations terroristes ? Autant de questions qui sont abordées dans ce reportage.

Pour avoir par ailleurs une vision globale des opinions des musulmans en Grande-Bretagne, penchons-nous maintenant sur les travaux de Trevor Phillips, l’ancien président de la Commission de l’égalité et des droits de l’homme, qui a produit un documentaire en 2016, intitulé What British Muslims Really Think (« Ce que pensent réellement les musulmans britanniques »).

Dans ce documentaire, il a trouvé des résultats extrêmement inquiétants sur les musulmans interrogés :

  • Seulement 34 % d’entre eux informeraient la police s’ils pensaient que quelqu’un qu’ils connaissaient était impliqué avec des personnes soutenant le terrorisme en Syrie.
  • 4 % ont de la sympathie pour les personnes qui ont participé à des attentats suicides à la bombe.
  • 4 % ont de la sympathie avec les personnes qui commettent des actes terroristes en guise de revendication politique.
  • 52 % pensent que l’homosexualité devrait être illégale en Grande-Bretagne.
  • 47 % trouvent inacceptable qu’un enseignant soit homosexuel.
  • 23 % soutiennent l’introduction de la charia, la loi islamique, en Grande-Bretagne.
  • 32 % refusent de condamner ceux qui participent à la violence contre ceux qui se moquent du Prophète.
  • 39 % sont d’accord pour dire que « les femmes doivent toujours obéir à leur mari ».
  • 31 % pensent qu’il est acceptable pour un homme d’avoir plus d’une femme.

Vous pouvez trouver les résultats du sondage ici

Selon une étude de Pew, la population musulmane en Grande-Bretagne devrait tripler en 30 ans. Peut-être devrions-nous faire entendre nos critiques maintenant, ou bien sinon, qu’adviendra-t-il de notre pays bien-aimé ? Nos politiciens sont au courant.

Votez Tommy !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V