Onesat. Airbus invente des satellites révolutionnaires pour pouvoir téléphoner en avion ou en bateau

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Le groupe Airbus, fleuron de l’industrie spatiale et aéronautique, lance « Onesat », afin de révolutionner le marché des satellites et de permettre rapide aux consommateurs de pouvoir téléphoner en avion ou en bateau.

Airbus a ainsi signé avec Inmarsat, sorte d’Eutelsat anglais, leader mondial de services de télécommunications mobiles (télévision, téléphone, et internet) par satellite, un contrat portant sur la conception et la réalisation des premiers appareils de leur nouvelle génération de satellites géostationnaires en bande Ka, appelés « Inmarsat GX7, 8 & 9 .

Cela permettra la production de satellites moins chers plus petits, et réadaptables depuis la terre, y compris si l’appareil est en orbite.

Nicolas Chamussy, responsable des systèmes spatiaux chez Airbus, a déclaré: « Nous lançons la gamme de produits OneSat pour notre client Inmarsat, à la suite des succès remportés par le satellite Inmarsat-4 construit par Airbus, Alphasat, et les satellites Inmarsat-6 actuellement en construction. » Selon lui, ce contrat s’inscrit dans la continuité d’une relation de longue date entre Airbus et Inmarsat, privilégiant toujours l’innovation. « OneSat est un produit véritablement nouveau, tant du point de vue de la fabrication que de celui de l’exploitation, ce qui permettra à Airbus d’offrir à ses clients une solution permettant au marché de réduire les coûts et les délais de mise en orbite ».

L’assemblage final et les tests seront effectués à Toulouse.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales....

Articles liés

Vigisat célèbre 10 ans de spatial au service de l’homme et de son environnement

Réduction par deux des pollutions par hydrocarbure dans les eaux européennes, lutte contre les trafics illicites (pêches illégales, drogues, clandestins), meilleure compréhension des phénomènes...

Les Anglo-Saxons et leurs satellites sont assiégés

Les décisions prises les 16 et 17 juillet dernier au sommet de Fortaleza par les BRICS sont d’une importance capitale. Alain de Benoist, dans...