Cyclistes français, Plages de Bretagne, Néron, Des Gentlemen à part : la sélection littéraire de la semaine

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Cyclistes français, Plages de Bretagne, Néron, Des Gentlemen à part : voici la sélection littéraire de la semaine

Cyclistes français

De Pascal Sergent

Dès la fin du XIXe siècle, la France fait figure de pionnière dans le petit monde du cyclisme. Ce sport se développe alors grâce à d’ingénieux sportsmen et journalistes, à l’image de Pierre Giffard ou Henri Desgrange. Paris-Brest-Paris 1891, organisé par Le Petit Journal, fait figure de véritable détonateur. Son vainqueur, Charles Terront, devient une véritable vedette publique. Le Tour de France inaugure ensuite la longue liste des épreuves à étapes et permet de forger « la légende des cycles ». Depuis cette époque, les champions nationaux se succèdent à un rythme élevé, dominant les épreuves d’un jour comme la Grande Boucle qui reste, pour nombre d’entre eux, la référence. Vous trouverez dans ce dictionnaire biographique tous ceux qui ont compté dans l’histoire du sport cycliste français, des défricheurs comme Terront et ses contemporains aux coureurs actuels emmenés par Romain Bardet, Warren Barguil, Julian Alaphilippe ou Arnaud Démare.

Un dictionnaire essentiel pour quiconque aime le cyclisme, et veut se replonger dans l’histoire de ces sportifs français qui nous ont fait rêver, à un moment ou à un autre de leur carrière !

Cyclistes français – Pascal Sergent – Edition Sutton – 25 €

Plages de Bretagne

De Nathalie Couilloud et Yannick Le Gal

Les 300 plus belles plages, stations balnéaires et criques sauvages de Bretagne sélectionnées et photographiées par les deux auteurs. On y retrouve un peu d’histoire, de magnifiques photos, des conseils pour s’y rendre. Heureusement, les auteurs ne livrent pas publiquement à la vue des touristes les criques qui doivent rester chasse gardée des locaux. Mais les deux auteurs mettent toutefois en valeur nos plages, magnifiques, qui dessinent la Bretagne.

À lire avant de partir en escapade en ce printemps, ou cet été.

Plages de Bretagne – Nathalie Couilloud, Yannick Le Gal – Éditions Ouest France – 25 €

Des Gentlemen à part

De Christophe Dolbeau

La littérature anglo-saxonne du XXe siècle a compté dans ses rangs quelques indociles ou mal-pensants de talent que le public francophone connaît, hélas, fort peu, quand il ne les ignore pas tout à fait. Ils valent pourtant le détour. Nombre d’entre eux firent des choix philosophiques et politiques que la morale républicaine et démocratique d’aujourd’hui réprouve et stigmatise. Quelques-uns de ces hommes nourrirent même, horresco referens, de scandaleuses sympathies pour le fascisme, ce qui explique vraisemblablement le durable ostracisme dont ils continuent à faire l’objet. Afin de briser la loi du silence et de contrevenir à cette censure, le présent ouvrage réunit les portraits d’une douzaine de ces rebelles oubliés. Originaires d’Amérique, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, d’Afrique du Sud ou des îles Britanniques, ces gentlemen furent à leur façon des anarchistes de droite, un peu à la manière de ceux que nous connaissons et apprécions sur le Vieux Continent.

Tous ont plus ou moins mis leur peau au bout de leurs idées et presque tous ont plutôt chèrement payé leurs défis et leurs engagements. Qu’il s’agisse des Anglais A.K. Chesterton, figure clé du conservatisme nostalgique de l’Empire, et Anthony Ludovici, singulier nietzschéen qui traduisit l’auteur d’Ainsi parlait Zarathoustra, de l’excentrique Geoffrey Potocki de Montalk, descendant d’une illustre famille polonaise mais de nationalité néo-zélandaise, du Germano-Américain George S. Viereck, poète et écrivain politique qui eut son heure de gloire, l’auteur nous offre une série de « microbiographies » (chacune complétée par une note bibliographique) hautes en couleur, suscitant chez le lecteur une profonde sympathie pour ces personnages hors norme, qui méritaient bien qu’on les sorte de la géhenne et qu’on leur adresse un grand coup de chapeau !

Pour lire une excellente chronique à propos de cet ouvrage, vraiment intéressant car permettant de découvrir des personnages que le politiquement correct nous avait caché, il faut lire cette chronique de Camille Galic sur Polémia.

Des Gentlemen à part – Christophe Dolbeau – Akribeia (à commander ici) – 20 €

Néron

De Catherine Salles

Lucius Domitius Ahenobarbus est né le 15 décembre 37 à Antium et mort le 9 juin 68 à Rome. Plus connu sous le nom de Néron, il est le cinquième et dernier empereur romain de la dynastie julio-claudienne. Prince poète, chanteur et musicien, organisateur de célébrations sportives et artistiques, il cultive un grand sens esthétique.

Cependant sa sensibilité n’efface en rien son autre facette : celle d’un despote cruel, matricide et pyromane. Durant des siècles, Néron a été l’emblème du crime et de la perversité, si bien qu’il est difficile pour les historiens d’en établir une autre image. Faut-il alors, comme Suétone, s’en tenir à un portrait à charge ? Spécialiste de l’Antiquité romaine, Catherine Salles démêle la vérité de la légende et dresse avec talent, dans cette biographie sans complaisance, le portrait d’un empereur qui, derrière le mythe, demeure aujourd’hui encore largement méconnu.

Une biographie d’un des empereurs de l’Empire romain les plus connus nominativement, mais beaucoup moins en matière d’action et de personnalité. Ce livre a le mérite de dresser le portrait de celui dont nous est surtout revenu aujourd’hui la persécution des chrétiens et l’assassinat de sa propre mère.

Agrégée et docteur d’État, Catherine Salles enseigne la langue et la civilisation latines à l’université de Paris X-Nanterre. Parmi ses nombreux ouvrages, tous consacrés à l’Antiquité romaine, on trouve Les Bas-Fonds de l’Antiquité et L’Art de vivre au temps de Julie, fille d’Auguste.

Néron – Catherine Salles – Perrin – 23 €

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 
.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Murena, une vision crédible de Rome sous Néron (bande dessinée).

La série de bandes dessinées Murena, graphiquement superbe, dont le tome 11 vient de sortir, offre une vision de la Rome antique particulièrement crédible. En...

Catherine Salles : « On a accusé Néron à tort d’avoir mis le feu à Rome. C’est faux. » [Interview]

Catherine Salles est agrégée de Lettres Classiques, docteur d'État en Lettres Classiques, et enseignante à l'université Paris X-Nanterre en Latin, civilisation classique. Elle vient...

Napoléon, Bonaparte, Ma Robe pour armure, Le Finistère, Néron : la sélection littéraire de la semaine

Bonaparte, Napoléon, Ma Robe pour armure, Le Finistère, Néron : voici la sélection littéraire de la semaine. Tout d'abord, il faut souligner la réédition de...