Le GPL, une solution alternative plus propre et économique pour rouler ?

A LA UNE

Alors que les Français sont asphyxiés sous le prix de l’essence et du diesel, du fait de l’incapacité du gouvernement à baisser les taxes ou à menacer sérieusement (économiquement ou militairement) les pays qui nous vendent leur pétrole, la recherche de solutions pour pouvoir tout de même continuer à conduire sa voiture quotidiennement grandit. Parmi les solutions, les modèles de voiture qui roulent au GPL (en partie). Est-ce une alternative plus propre et économique ? Réponse ci-dessous.

OUI : Le GPL est une solution alternative plus propre

Le GPL est composé de deux gaz naturels, le butane et le propane. Il provient principalement et de manière croissante des champs de gaz (à 70 % à l’heure actuelle), et pour le reste du raffinage. En parallèle se développe le BioGPL, le GPL d’origine renouvelable. L’utilisation du GPL réduit les émissions de CO2 jusqu’à -20 % comparé à l’essence et jusqu’à -80 % lorsque le GPL est d’origine renouvelable.

Les émissions de polluants (particules, oxydes d’azote…) sont quasi-inexistantes grâce à la combustion complète du GPL. Tous les véhicules GPL sont Classés en Crit’air 1* quelle que soit l’année d’immatriculation.

C’est une solution disponible pour limiter les phénomènes de pollution dans les villes.

NON : le GPL n’abîme pas le moteur des véhicules

L’entretien est strictement identique à celui d’une voiture à essence, soit tous les 25 000 ou 30 000 kilomètres. Parallèlement aux révisions préconisées par le constructeur, une vérification de l’installation GPL doit être effectuée. Comparée aux véhicules à essence ou diesel, l’huile des moteurs GPL conserve ses propriétés lubrifiantes plus longtemps et permet d’espacer les vidanges. Les véhicules GPL possèdent un argus officiel qui garantit leur côte sur le marché.

200 000 véhicules qui roulent au GPL en France

En France, 200 000 véhicules particuliers ou utilitaires roulent aujourd’hui au GPL. 1 station-service sur 7 permet de s’approvisionner en GPL. On retrouve 1 650 stations-service réparties sur le territoire, en ville, à la campagne et sur les réseaux autoroutiers. Le GPL est largement présent et disponible à travers les 27 pays de l’UE avec un réseau de distribution de plus de 31 600 stations-service.

Le véhicule GPL fonctionne en mode bi-carburation. Il dispose à la fois d’un système essence et d’un système GPL et peut donc fonctionner soit à l’essence, soit au GPL. La contenance moyenne d’un réservoir GPL permet de parcourir 400 à 600 km, en complément du réservoir essence, et ainsi d’augmenter l’autonomie initiale du véhicule.

La sécurité d’un véhicule GPL

L‘accès des parkings souterrains ouverts au public est autorisé aux véhicules GPL équipés d’une soupape de sécurité. Depuis 2001, et conformément à la réglementation internationale (R67-01), tous les véhicules GPL sont munis d’une soupape de sécurité. De nombreux parkings et collectivités proposent même des gratuités ou tarifs à prix réduits pour les véhicules GPL.

L’aspect économique du GPL

Un véhicule GPL est économique. Comparable à celui d’un véhicule essence, le prix à l’achat d’un véhicule GPL est moins cher qu’un diesel. Le budget annuel de carburant GPL est réduit d’environ 30 % par rapport au budget essence. À noter que ces véhicules bénéficient jusqu’à 100 % d’exonération du certificat d’immatriculation dans la quasi-totalité des régions. De plus les véhicules GPL sont éligibles à la prime à la conversion. Cette prime est de 1 000 € pour tous et jusqu’à 4 000 € pour les ménages non imposables.

En mai 2019, le GPL enregistrait une différence moyenne de 0,72 € par rapport au Sans Plomb 95 et de 0,62 € par rapport au Gazole.

De nombreux constructeurs proposent des véhicules GPL pour les particuliers et les professionnels, notamment DACIA dont toute la gamme est accessible en version GPL. Parallèlement, un véhicule essence, neuf ou d’occasion peut être équipé au GPL. L’équipement au GPL est un savoir-faire et une technologie matures et maîtrisés, encadrés par la réglementation européenne et française. Le coût moyen d’une transformation d’un véhicule standard en GPL oscille entre 2 000 € et 3 500 € TTC en fonction du modèle.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

Articles liés