Chaque année, à quelques jours du départ du Tour de France, les jeux vidéo dédiés à la grande boucle sortent, et régalent (ou tente de régaler) les amateurs de cyclisme. Pro cycling manager d’un côté, sur ordinateur, qui est au cyclisme ce que Football manager est au ballon rond, et Tour de France, sur consoles, moins complet, mais tout aussi ludique.

Et cette édition Tour de France 2019, que nous avons testée sur console, est réussie, on vous en parle ci-dessous.

Tout d’abord, sachez que Tour de France 2019 et Pro Cycling Manager 2019 sont désormais disponibles respectivement sur consoles (PS4 TM et Xbox One) et PC.

Au programme pour Tour de France 2019, on retrouve les 21 étapes officielles du Tour De France brillamment recrées, mais aussi Paris-Nice, le Dauphiné, les Championnats du monde, le Paris-Roubaix ou encore le Tour des Flandres. On regrette de ne pas avoir accès à la base de données géante que l’on trouve sur PCM, mais les amateurs seront ravis, même si il faudra faire quelques ajustements, certaines équipes comme Inéos n’ayant pas donner d’accord pour faire figurer une licence.

De nombreuses nouveautés sont à découvrir dans Tour De France 2019 :
  • Un mode multijoueur : pour la première fois sur cette licence, les joueurs peuvent se défier en ligne jusqu’à 4 joueurs sur de nombreuses courses courtes
  • Un mode défi en local : en plus des descentes, les joueurs peuvent désormais se disputer la victoire sur des sprints courts et intenses
  • L’apparition des championnats du monde sur les modes Pro Team / Pro Leader dont les parcours changent selon les saisons
  • Une IA améliorée, rendant le comportement des coureurs plus réaliste

Le jeu a été bien amélioré, il apparait plus réaliste. On prend énormément de plaisir à jouer, aux différents modes d’ailleurs (le mode descente est vraiment sympa). Il n’est pas ailleurs pas simple de remporter un Tour de France, et vous allez devoir passer de nombreuses heures si vous voulez faire d’un Bardet ou d’un Pinot votre nouveau vainqueur (et encore, pas évident que vous y arriviez en prenant certains niveaux de difficulté).

C’est toujours un plaisir de rejouer à cette simulation – qui vous permettra aussi de faire ce que les cyclistes ne font plus aujourd’hui, c’est à dire d’attaquer de loin de mettre de côté les consignes, quit à tout perdre, mais parfois, cela peut passer ! Le principe des jauges et des ravitaillements a été amélioré, et les puristes reprocheront simplement les graphismes, basiques. Mais c’est Big Ben qui édite, pas EA Sports, et ce ne sont donc pas les mêmes budgets. Franchement, il faut tirer un grand coup de chapeau à cet éditeur qui se bat pour apporter de la nouveauté thématique dans le jeu vidéo.

Comme toujours, certains bugs ou certaines incohérences apparaissent dans le jeu, mais des patchs et mises à jour viendront corriger tout cela prochainement. En tout cas, pour les possesseurs de consoles, et pour vibrer un peu en attendant ou pendant le Tour de France, cette édition 2019 devrait vous plaire.

Photos d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.