[Football] Un an après son titre mondial : Mbappé, l’enfant gâté du foot français

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

20 ans, champion du monde, triple champion de France en titre (une fois avec Monaco et deux avec Paris), sans oublier une coupe de France, une coupe de la Ligue, un titre de meilleur buteur de L1 en 2019 et 100 buts marqués en plus 150 matchs disputés toutes compétitions confondues : le bilan de Kylian Mbappé après quatre saisons au niveau professionnel est aussi impressionnant que fabuleux, c’est incontestable.

Mais malgré son insolente réussite – et son talent –  l’attaquant des Bleus et du PSG a de nombreux détracteurs qui ciblent son état d’esprit et son arrogance.
Le petit génie aurait-il pris « la grosse tête » ?

Encensé par les médias et l’idéologie dominante

Dès ses premières performances de haut niveau avec l’AS Monaco lors de la saison 2016/2017 (les monégasques s’étaient notamment hissés jusqu’en demi-finale de la ligue des champions), les médias français ont fait passer Mbappé pour un jeune footballeur au-dessus de la moyenne.
Et pas uniquement sur le terrain.
Sachant répondre dans un Français correct – mais aussi imparfait que maniéré -, il devenait à leurs yeux un modèle de réussite sociale. L’enfant de Bondy, une ville à problèmes d’Ile de France, devait dès à présent devenir l’idole des jeunes.

Lors de la coupe du monde 2018, un immense poster à son image fut affiché par son équipementier, Nike, sur la façade du Stade de France. On pouvait y lire ce message : « 1998 fut une grande année pour le football français. Kylan est né » (traduit de l’anglais).
Un bon moyen pour faire croire à un gamin qu’il est le roi du monde, et presque une excuse à son arrogance.

Une immense affiche sur la façade du Stade de France : pas idéal pour rester humble

Pendant la compétition remportée par l’Equipe de France, le nom de Mbappé a pris le pas sur celui d’Antoine Griezmann, pourtant essentiel au succès et souvent décisif.
Le profil de ce dernier n’est pas aussi vendeur pour les médias et les politiques. Mbappé devenait le nouveau Zidane, le joueur devant faire accepter aux Français l’idée que l’immigration était la raison de leur gloire, une chance pour eux tandis que Griezmann n’était qu’un brave gars de Mâcon.

Emmanuel Macron fut l’un des premiers à jouer là-dessus lors de sa récupération grotesque de la victoire, en se mettant en scène avec le jeune homme.

Mbappé dans les bras d’Emmanuel Macron après le titre mondial de 2018

Tournée promotionnelle aux États-Unis

Depuis ce titre, il y a un an jour pour jour, Mbappé a connu une saison très moyenne avec son club.
Eliminé en huitième de finale de la ligue des champions, vaincu en finale de la coupe de France par le stade Rennais, il fut souvent porté disparu lors des moments décisifs.

Cela ne l’a pas empêché d’être le roi de la publicité et des opérations commerciales.

Pendant la saison, les stars de la NBA LeBron James et Jimmy Butler sont passées par la capitale française et ont rencontré l’attaquant parisien dans des mises en scène largement relayées. La presse ne s’est pas fait prier pour expliquer que le « King » James (surnom du basketteur) avait « adoubé » Mbappé.

Le point commun des deux joueurs cette année aura cependant été de ne pas atteindre leurs objectifs et de connaître de sérieuses désillusions.

Il faut croire que Nike voit son chouchou comme la poule aux œufs d’or, puisqu’après un passage à Oakland pour son plaisir personnel et assister aux finales NBA (ce qui est son droit le plus strict !), il a été renvoyé aux Etats-Unis pour une tournée promotionnelle rarement vue pour un footballeur français.
Il a été accueilli en grande pompe par le club de baseball des Los Angeles Dodgers. Le footballeur a donné le coup d’envoi symbolique d’un match de MLB, l’un des championnats les plus populaires outre-atlantique.

C’est au siège de Nike, dans l’Oregon, où il a à nouveau croisé LeBron James, que la démesure fut la plus impressionnante.

Partira, partira pas ? Mbappé en joue

La Ligue 1 n’est-elle plus assez bien pour lui, du moins, le croit-il ?
Dès son arrivée au PSG, Mbappé a méprisé ses adversaires. Mots provocateurs, gestes dangereux, protestations : il se sentait au-dessus du lot y compris dans les aspects réglementaires les plus élémentaires.
Le petit sourire en coin est devenu sa spécialité et agace déjà les fans du PSG.
Après avoir été désigné meilleur joueur de la saison en L1 en mai dernier, ou après le dernier match des Bleus avant l’été, c’est avec un petit rictus et des sous-entendus qu’il répond aux journalistes lorsqu’on l’interroge sur son avenir.
Il laisse même planer le doute, faisant par la même occasion monter les enchères avec le Real Madrid, qui souhaite absolument le recruter : « C’est peut-être le moment d’avoir plus de responsabilités, j’espère que ce sera peut-être au Paris Saint-Germain, ça sera avec grand plaisir, ou ce sera peut-être ailleurs pour un nouveau projet». Le club parisien, qui le paye 17,5 millions d’euros par saison, appréciera.

Son coéquipier Neymar étant sur le départ, Mbappé devrait cependant avoir ce qu’il souhaite et devenir la « star » principale de son club.

Un tweet posté sur son compte personnel le 2 juillet à l’occasion de la présentation du nouveau maillot du Paris Saint-Germain semble confirmer ce choix.

Il faudra faire ses preuves en 2020, sinon, on pourrait bien commencer à croire que seule l’idéologie dominante explique les louanges adressées au jeune homme d’origine camerounaise par son père et algérienne par sa mère.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Démarches administratives en ligne : comment éviter les arnaques ?

Si de plus en plus de démarches administratives sont réalisables en ligne, plusieurs sites peu recommandables proposent aux consommateurs...

Articles liés

FC Nantes – FC Lorient : le résumé de la rencontre (0-1)

Ce mercredi, le FC Nantes affrontait le FC Lorient, au Stade Moreau-Defarges de La Baule pour le cinquième match amical des hommes d'Antoine Kombouaré....

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match nul obtenu par EAG à...

FC Lorient – Stade Brestois 29 (3-2) : Les buts du match amical

FC Lorient - Stade Brestois 29 (3-2) : Les buts du match amical https://www.youtube.com/watch?v=ao7I8f4qJso Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

I-Média n°357 – Pass sanitaire : la propagande médiatique au service de la dictature

Sommaire ⬇️ 00:00 Introduction 01:51 L’image de la semaine L’équipe d’Italie a remporté l’Euro de football et cette équipe de football fait parler d’elle puisqu’elle est intégralement...