Il va bientôt falloir songer à faire des étapes sur 5km…ou à donner suffisamment de bonus temps aux vainqueurs d’étape du Tour de France pour obliger les favoris à en découdre.

Quoi qu’il en soit, honneur aux attaquants, et notamment à Dylan Teuns qui remporte l’étape de la planche des belles filles, et à Ciccone qui s’empare du maillot jaune, malgré une belle résistance de Julian Alaphilippe.

Pour le reste, les Pinot, Thomas, Bardet and co ne méritent même pas que l’on s’attarde sur eux, à raconter qu’ils ont manqué de panache. Et que dire de la Movistar, une équipe qui est depuis des années à la stratégie de course ce que Carlos est à la diététique.

Les étapes de montagne deviennent, chaque année qui passe un peu plus, d’un ennui que l’on pensait réservé aux étapes pour sprinteurs. Triste.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine