Vannes. Une manifestation de soutien à Françoise Le Clanche, retraitée expulsée de son logement, le 18 juillet

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Une manifestation de soutien à Françoise Le Clanche se tiendra jeudi 18 juillet à 18 h. devant la mairie de Vannes. Cette retraitée vannetaise de l’Education Nationale a été expulsée de son logement par le bailleur social « Vannes Golfe Habitat », le 31 octobre 2018, à 12 h. de la trêve hivernale. Son seul tort : avoir dénoncé des situations de logement inacceptables.

Depuis cette expulsion, Françoise Le Clanche ne doit son salut qu’à la solidarité qui s’est organisée autour d’elle, et à quelques personnes qui se relaient pour lui assurer un logement. Des conditions inacceptables pour cette retraitée démunie et malade qui ne demandait qu’un logement social digne, refusé, à l’heure où par ailleurs, les pouvoirs publics ne lésinent pas sur les moyens (et sur l’argent public) pour l’accueil des migrants notamment.

Ce rassemblement est apolitique (dans le sens qu’aucune étiquette politique ne sera affichée, chacun vient à titre individuel), elle tient à le rappeler. Il s’agit, pour François Le Clanche, de la manifestation du dernier espoir pour s’en sortir.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales....

Articles liés

Françoise Le Clanche toujours sans logement à Vannes : « Tout le monde a droit à un toit, je suis française »

Françoise Le Clanche, sexagénaire expulsée de son logement le jour de la trêve hivernale par Vannes Golfe Habitat, n'a toujours pas retrouvé un logement...

Expulsion de Françoise Le Clanche : des bénévoles, avec La France Rebelle, organisent son déménagement

La solidarité était au beau fixe mercredi 28 novembre, malgré la pluie automnale, pour aider Françoise Le Clanche à déménager ses affaires de l'entrepôt...

Vannes. Retraitée, elle est expulsée de son logement quelques heures avant la trêve hivernale

MAJ 01/11/2018 : la presse nationale a évoqué brièvement l'affaire - sans avoir la déontologie de mentionner les lanceurs d'alerte. La presse régionale est,...