Expulsion de Françoise Le Clanche : des bénévoles, avec La France Rebelle, organisent son déménagement

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

La solidarité était au beau fixe mercredi 28 novembre, malgré la pluie automnale, pour aider Françoise Le Clanche à déménager ses affaires de l’entrepôt où elles étaient stockées par son bailleur.

Cette retraitée de 65 ans a été victime d’une expulsion le 31 octobre dernier, douze heures avant le début de la trêve hivernale. Ses affaires, placées dans un local, devaient impérativement être récupérées avant le 29 novembre, sous peine d’être mises sous scellés par la Justice, puis revendues aux enchères ou détruites.

Six courageux volontaires ont bravé les éléments pour, dès huit heures du matin, transporter les meubles de Françoise, évitant ainsi aux biens et souvenirs accumulés au cours d’une vie entière d’être broyés par la machine judiciaire.

Les meubles de la retraité ont ensuite été déposés chez trois personnes différentes, qui ont accepté de les entreposer chez elles en attendant que l’ancienne enseignante puisse s’installer dans un nouveau logement.

La pluie et les terrains glissants ont compliqué la tâche des déménageurs du jour, sans les empêcher de mener à bien leur mission, de manière plutôt efficace… et dans une bonne ambiance.

L’association La France Rebelle, dont les donateurs se sont déjà mobilisés via internet pour financer la location du camion de déménagent et les frais d’essence, se tient aux côtés de Françoise pour l’accompagner dans cette bataille judiciaire.

Entretemps, l’ancienne enseignante attend toujours des solutions d’hébergement de la part des services sociaux. Ces derniers ne semblent pas considérer son cas comme une urgence absolue. Ceci alors que des clandestins sont hébergés, nourris et même rémunérés à nos frais.

Le combat contre son bailleur ne fait que commencer pour Françoise. Vannes Golfe habitat lui réclame près de 6000 euros de charges impayées, que Françoise estime abusives. Son chauffage lui coûtait par exemple 110 euros par mois en moyenne, entre novembre et avril, car un défaut des fenêtres laissait le froid hivernal envahir son appartement ! Son bailleur social n’a jamais effectué les travaux nécessaires.

Outre le combat judiciaire, c’est une autre urgence qui attend Françoise : elle est actuellement sans domicile, hébergée par un habitant de Saint-Avé qui doit libérer sa chambre le 6 décembre. Elle lance donc un appel : Françoise cherche un toit avant cette date, sans quoi elle se retrouvera à la rue !

Elle lance un appel à la communauté vannetaise.

POUR LA SOUTENIR, C’EST ICI

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des...

Lamballe. Une cinquantaine de manifestants contre le Pass sanitaire

Les Patriotes des Côtes-d’Armor, l'UPR, ainsi que Via, la voix du peuple avaient appelé à manifester ce samedi matin...

Articles liés

L’histoire de Vannes… A Toute Berzingue !

Lorànt Deutsch nous conte l’histoire de Vannes...A Toute Berzingue ! https://www.youtube.com/watch?v=q-yobAPUA80 Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de...

Vannes (56). Conférence d’Yves Mervin : « Saint-Marcel 18 juin 1944 – Enquête sur un désastre »

A l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage, Yves Mervin présentera les événements du combat du 18 juin 1944 à Saint-Marcel, lors d'une...

Rugby. Le RC Vannes poursuit son récital contre Carcassonne

Une victoire dans la douleur, mais une victoire tout de même, avec un récital en début de rencontre et une fin de partie plutôt...

Vannes. Un migrant dealer condamné à trois mois de prison ferme pour agression

Lundi 22 mars, le tribunal de Vannes a condamné un migrant dealer, âgé de 20 ans et présent depuis trois ans en France, pour...