La sécurité, un critère important pour choisir son lieu de vacances ? C’est ce qu’il résulte de la treizième édition du « Baromètre Fiducial de la Sécurité des Français » réalisé par Odoxa qui s’intéresse notamment au sentiment de sécurité pendant la période estivale. Synonyme de détente et de loisirs, les vacances riment aussi avec vigilance et prévention pour les Français : ils sont de plus en plus nombreux à choisir leur destination en fonction du niveau de sécurité. Également inquiets pour leur domicile, ils sont trois sur quatre à mettre en place un moyen de protection en leur absence.

Les Français de plus en plus vigilants pendant leurs vacances

Pour 79 % des Français, la sécurité constitue un critère important dans le choix de leur lieu de vacances. Un chiffre en augmentation par rapport à l’an passé (+4 points). De même, 48 % déclarent s’informer sur les risques relatifs à leur destination, alors que seuls 38 % le faisaient en 2018. Il faut sans doute y voir une répercussion de la polémique autour du sauvetage des touristes au Burkina Faso qui s’est soldé par la mort de deux soldats français.

Sur leur lieu de villégiature, les Français craignent avant tout les pickpockets (52 %) et les agressions (50 %). Viennent ensuite les incivilités (29 %), les vols de bagage (29 %) et les vols dans les chambres d’hôtel (16 %).

Les risques craints par les Français pendant leurs vacances

Afin de s’assurer d’une meilleure sécurité sur leur lieu de vacances, 68 % des Français verraient d’un très bon œil l’ajout d’un critère spécifique à la sécurité sur les sites de notation des lieux touristiques, type Tripadvisor. Ils étaient 62 % à le penser il y a un an.

Les lieux de rassemblement toujours source d’inquiétudes

Pour se prémunir des risques, 43 % des Français éviteront de nouveau cette année les lieux de rassemblements cet été. Ce chiffre est identique à celui de 2018 (44 %) dans un contexte post attentat de Trèbes, preuve d’une crainte persistante depuis l’attentat de Nice en 2016. Ce sera principalement le cas pour les fêtes locales comme les férias que 34 % éviteront, mais également pour les festivals et concerts (31 %), les feux d’artifice (26 %) et les parcs d’attraction (21 %).

Les Français de plus en plus nombreux à protéger leur domicile pendant leurs congés

La sécurité du logement des Français pendant leur absence constitue une préoccupation importante. Près d’un sur deux (47 %) se dit inquiet pour son domicile. Conséquence : trois Français sur quatre (75 %) mettront en place au moins un moyen de protection en leur absence. C’est 7 points de plus qu’en 2018.

Se pose alors la question des solutions pour minimiser les risques. Et pour ce faire, les moyens humains priment sur les solutions technologiques. La moitié des Français (50 %) privilégie l’entente entre voisins ou avec son entourage : il s’agit par exemple de demander à un proche ou un voisin de venir régulièrement. 28 % optent pour l’« Opération Tranquillité Vacances » en prévenant les forces de l’ordre pour effectuer des rondes autour de leur domicile. Un quart des Français mettra ses objets de valeur en sécurité et 19 % mettront en place un système d’alarme ou de télésurveillance. Seuls 4 % piloteront un éclairage à distance.

Toutefois, tous les Français ne sont pas sur un même pied d’égalité : seuls 47 % indiquent que leur municipalité met en place des mesures visant à assurer la sécurité des logements durant les vacances, telles que des rondes ou bien encore des actions de sensibilisation.

Enquête réalisée par Odoxa auprès d’un échantillon de 1 004 Français interrogés par Internet les 3 et 4 juillet 2019, échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine