Rennes. Des Géorgiens régulièrement condamnés pour des séries de vols

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

L’immigration, c’est selon ses partisans, une source d’enrichissement culturel. A Rennes comme ailleurs, ce sont aussi et souvent les statistiques de la délinquance qui en sortent enrichies. Notamment avec des condamnations régulières de géorgiens pour des dizaines de vols à l’étalage ou de cambriolages.

Ce 18 juillet, un Géorgien de 43 ans, en situation irrégulière, a été jugé pour une quarantaine de vols commis depuis avril à Saint-Grégoire, La Guerche-de-Bretagne, Dol-de-Bretagne, Janzé ou encore Retiers. Il n’achetait que des bouteilles d’eau, mais empochait discrètement du café – 20 paquets en tout, du fond de teint (8), des shampooings (18) ou encore des bouteilles de whisky (12). Tous produits qui étaient ensuite revendus. Il a été condamné à douze mois ferme, dont deux issus d’un sursis révoqué pour des vols précédents, et écroué.

Général dans son pays natal ?

Le 10 juillet, un Géorgien arrivé en 2018 et en situation irrégulière était jugé pour plusieurs vols entre avril et juillet, dont une tirelire avec 60€ dans un McDo, des flacons de parfums dans une boutique Marionnaud à Rennes, et un vol avec arme – un cutter – avec un autre homme : ils se sont emparés d’une montre connectée. Pour tous ces vols, l’homme qui se prétend général dans son pays natal, n’a eu que six mois avec sursis. Il ressort de l’enquête qu’il volait pour satisfaire sa consommation de drogues dures : il avait une ordonnance pour du Subutex lorsqu’il a été arrêté.

Le 26 juin dernier, deux Géorgiens encore étaient jugés pour 25 cambriolages en un mois autour de Rennes, Vitré et Monfort sur Meu. Ils passaient par l’arrière des maisons, en forçant portes et baies vitrées au tournevis avant de rafler bijoux, hi-fi et montres de prix.

LM

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Insécurité. 7 Français sur 10 craignent d’être cambriolés pendant les vacances

Alors que nombre de Français vont prendre la direction des vacances, l’Ifop publie une enquête qui mesure leur expérience et leur crainte d’être l’objet de...

Crise économique, troubles sociaux, aggravation de la délinquance, comment vous protéger chez vous ?

Au fil des années, de plus en plus d’entités internationale, ambassades, bases militaires, bureaux de représentation d’organisations internationales et même des ONG ou des...

Loire-Atlantique. Les cambrioleurs ne respectent pas le couvre-feu…

Le couvre-feu, imposé par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie de Covid, ne semble guère  avoir de résultats contre une autre épidémie, celle des...

Nantes. Nombreuses interpellations pour cambriolages et recel

À Noël, il n'y a pas que le Père Noël qui se fraie un passage avec sa hotte dans les cheminées. Il y a...