Facebook, la censure estivale en douce

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Alors que la loi Avia qui va mettre une pression maximale sur Facebook pour censurer les « discours de haine » (comprendre tout propos un peu contraire aux intérêts du monde libéral libertaire) n’est pas encore mise en application, l’Observatoire vient d’observer un cas de censure silencieuse sur un de ses articles.

Le 6 juillet 2019 nous publiions une tribune libre d’un de nos lecteurs sur Alain Duhamel. Une tribune critique mais aucunement grossière et reposant sur des faits : sa carrière universitaire, ses relations avantageuses, sa légion d’honneur. Exprimant donc des opinions sur un homme public exerçant dans le domaine des médias depuis … certains diraient depuis toujours.

Depuis le 22 juillet 2019 au matin, tous les post du réseau social comportant un lien URL vers l’article (y compris celui de la page Facebook de l’Ojim) ont été discrètement supprimés, et la mise en ligne de tout post contenant ce lien URL est désormais techniquement impossible.

On peut supposer que Alain Duhamel a des amis, des amis qui « signalent » à Facebook un contenu « dangereux » ou « extrémiste » ou « de haine », contraire aux standards de la « communauté » et autres « valeurs » de Facebook. Pour les valeurs d’Alain Duhamel, ce sont les mêmes que celles du réseau social, il suffit de relire notre tribune pour comprendre lesquelles. Bon été quand même.

Source :  OJIM

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Vote du Pass sanitaire : touché mais pas coulé – JT de TVLibertés du lundi 26 juillet 2021 [Vidéo]

À la une du journal de TVLibertés du lundi 26 juillet, retour sur la mobilisation anti pass sanitaire de...

Un dimanche ordinaire à Nantes : trois rixes, un règlement de comptes, des coups de feu…

Le soir du dimanche 25 juillet, une sorte de folie semblait s'être emparée de Nantes, entre un règlements de...

Articles liés

Apartheid social, libertés restreintes. « Il y a toujours une bonne raison »

Fabrice Hatem, est diplômé de l'ENSAE et de l'IEP de Paris, docteur en économie, professeur associé à l'école de management de Normandie,  Auteur de...

Pourquoi les Journalistes sont-ils (presque) tous de gauche ?

Pourquoi les journalistes sont-ils (presque) tous de gauche ? Comment sont-ils formés idéologiquement ? Quels réseaux, quelles connivences et quels lobbys les lient et...

I-Média n°347 – Zemmour, d’Ornellas, Trump… Censure générale !

I-Média n°347 – Zemmour, d’Ornellas, Trump… Censure générale ! 00:00​​ Introduction 01:44​ L’image de la semaine La célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon...

Fuite Facebook : comment savoir si vos données personnelles sont concernées ?

Facebook a une nouvelle fois vu des données personnelles de ses utilisateurs être volées. Une « fuite » massive qui a touché notamment 20...