En Bretagne, sur nos côtes, la chasse sous-marine rencontre un franc succès. Dans la vidéo ci-dessous, un amateur, s’est filmé à Ouessant, et sa vidéo est tout simplement sublime, nous vous proposons de la découvrir ci-dessous.

Chasse sous-marine, quelques règles 

Pour pouvoir pratiquer la chasse sous-marine, il faut être âgé d’au moins 16 ans (l’achat d’une arbalète est interdite aux mineurs). En outre, il faut, soit appartenir à une fédération sportive agréée pour la pratique de cette activité, soit être en possession d’une attestation de responsabilité civile liée à la pratique de la chasse sous-marine. Il faut toujours être en mesure de la présenter aux autorités en cas de contrôle. Tout chasseur doit signaler sa présence à l’aide d’une bouée afin d’être facilement repérable. De plus, un chasseur sous-marin se doit de respecter une taille minimale de capture, de s’assurer que ce avec quoi il chasse ou part chasser est autorisé et il doit s’informer sur les zones, les périodes, les interdictions et les arrêtés de pêche (Art R921-84).

Sont interdit, la pêche, le transbordement, le stockage, le débarquement, le transport, l’exposition à la vente, la vente et l’achat de tout poisson, crustacé, mollusque ou tout animal marin sauf arrêté du ministre des pêches (Art R922-2)

Sont interdit : (Art R921-92)

– Toute utilisation d’équipement respiratoire, autonome ou non, permettant à une personne immergée de respirer sans revenir à la surface. De ce fait, il est interdit de détenir à bord de son bateau simultanément (sauf dérogation préfectorale), un équipement respiratoire et une foëne ou un appareil spécial pour la pêche sous-marine.
– Les engins de pêche sous-marine dont la force propulsive développée est empruntée au pouvoir détonnant d’un mélange chimique ou à la détente d’un gaz comprimé, sauf si la compression de ce dernier est obtenue par l’action d’un mécanisme manœuvré par l’utilisateur.
– La détention à bord et l’usage simultanés d’un appareil de chasse sous-marine et d’un scooter sous-marin.
– D’exercer la pêche sous-marine entre les heures légales de coucher et de lever du soleil. Cela induit l’interdiction d’utiliser un foyer lumineux pour chasser.
– De s’approcher à moins de 150m d’un navire de pêche ou engin de pêche signalé par un balisage apparent.
– De capturer des animaux marins pris dans des engins ou filets placés par d’autres pêcheurs.
– D’utiliser, pour la capture des crustacés, une foëne ou un appareil spécial pour la pêche sous-marine.
– De tenir chargé hors de l’eau un appareil spécial pour la pêche sous-marine.

Toutes les informations légales ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine