Allemagne. Lassée par la gauche, l’ex-RDA plébiscite l’AfD

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

En Allemagne, des élections régionales avaient lieu dimanche dans deux Länder. Un scrutin qui a vu l’AfD réaliser une forte poussée. Que retenir de cette journée ?

AfD : la montée en puissance en ex-RDA

En ce mois de septembre 2019, le résultat des élections régionales dans les Länder de Saxe et du Brandebourg est chargé de symbolique, tandis que la célébration du 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin aura lieu le 9 novembre prochain.

Dimanche 1er septembre, ces deux régions de l’ex-Allemagne de l’Est renouvelaient donc leur parlement régional. Et le principal enseignement de ce scrutin est la montée en puissance de l’AfD (Alternative für Deutschland). La formation, dont l’un des axes de bataille majeurs est la lutte contre l’immigration extra-européenne et l’islamisation, a obtenu 23,5 % dans le Brandebourg, territoire cernant celui de la capitale Berlin. Un Land dans le quel l’AfD avait réalisé un score beaucoup plus modeste, de 12,2 %, en 2014. Dans le même temps, l’AfD capitalise 27,5 % en Saxe contre 9,7 % en 2014.

Avec ces résultats, le parti affirme ainsi son assise en ex-RDA alors que sa percée demeure beaucoup plus compliquée à l’Ouest, où le niveau de vie est supérieur. Les stigmates de l’ancien régime communiste sont toujours présents malgré la réunification de l’Allemagne.

AfD

Du travail et pas d’alliance

Avec cet ancrage à l’Est, l’AfD peut être confiant pour l’avenir. Mais la route est encore longue et la formation ne participera pas à la gestion de ces deux Länder car aucun parti « traditionnel » ne souhaite s’allier avec elle en dépit de sa seconde place dans le cœur des électeurs de l’ex-RDA. Malgré ces bons résultats, l’heure était donc à la lucidité dimanche soir. L’un des dirigeants de l’AfD, Alexander Gauland, déclarait : « Nous ne sommes pas encore la force la plus puissante, il manque encore quelque chose. Le travail commence ».

Un travail qui devrait être facilité par un terreau plutôt fertile : la participation lors de ces élections a connu une forte hausse (66 % en Saxe, +17 points par rapport aux régionales de 2014 ; 60,5 % dans le Brandebourg, +12,6). Par ailleurs, l’AfD est déjà la seconde force politique aux parlements de Saxe-Anhalt et de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

AfD : objectif Thuringe en octobre

Si le coprésident de l’AfD Jörg Meuthen a affirmé à la suite de ces élections que « Ça peut difficilement aller mieux », c’est aussi en raison des dynamiques peu réjouissantes chez la concurrence. La formation de gauche radicale Die Linke s’est ainsi écroulée ce 1er septembre dans une ex-Allemagne de l’Est qui ne veut visiblement plus entendre parler de cette partie du spectre politique, de sinistre mémoire pour elle : 10,4 % en Saxe (-8,5 %), 10,7 % dans le Brandebourg (-7,9 %).

AfD
Jörg Meuthen. Source : Lesoir.be

Dans le même temps, les deux grands partis traditionnels sont également en recul dans ces Länder : la CDU d’Angela Merkel dévisse de 7,3 points en Saxe (32,1 %) et de 7,4 points dans le Brandebourg (15,6 %). Quant au SPD, le parti social-démocrate d’Allemagne, il régresse de 5,7 points dans le Brandebourg (26,2 %) et de 4,7 points en Saxe (7,7 %). Cette fuite de voix a donc potentiellement bénéficié à l’AfD. Mais aussi aux Verts qui obtiennent 10,8 % (+4,6 points) dans le Brandebourg et 8,6 % (+2,9 points) en Saxe.

Le rendez-vous est dorénavant fixé le 27 octobre prochain, où un nouveau scrutin régional aura lieu en Thuringe, autre Land de l’ancienne RDA. Selon les dernières estimations, l’AfD pourrait y doubler son score de 2014 et dépasser la barre des 20 %.

Crédit photo : Flickr (CC BY-SA 2.0/Guillaume)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Lettre ouverte des anciens militaires. Au 7 avril, le « quarteron » s’élève à… 25 251 signataires

C’est désormais un « quarteron » (???) de 25 251 anciens militaires (contraints, pour la quasi-totalité, d’abandonner  leurs chère...

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A...

Articles liés

« L’Allemagne. Mais normale » : l’AfD vote contre le port du masque obligatoire [Vidéo]

Réunie le week-end dernier lors d'un congrès à Dresde dans la perspective des élections législatives allemandes de septembre, la formation politique AfD va mener...

Allemagne. La mort des petits commerces

Selon certaines estimations, un quart des boutiques pourraient disparaître des rues allemandes au cours des dix prochaines années, en particulier les entreprises familiales dans...

Allemagne. Des affrontements lors de manifestations contre les mesures de confinement [Vidéo]

La tension est forte en Allemagne en raison des mesures de confinement imposées par le gouvernement. Le week-end dernier, une manifestation a donné lieu...

Allemagne. Recul de l’AfD lors de deux élections régionales : Jürgen Elsässer estime que le seul espoir réside dans la résistance extraparlementaire.

Ce dimanche 14 mars 2021, les électeurs de deux États allemands voisins de l’Alsace, le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie-Palatinat, ont été appelés aux urnes...