Après Villeurbanne, le discours lunaire d’une élue européenne PS. Une eurodéputé PS retourne en effet complètement le problème et se soucie des conditions d’arrivée des demandeurs d’asile, veut accueillir des psychotiques et ne voit aucun souci quant au nombre de migrants qu’accueille la France.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine