Si l’épidémie de vols de colliers et de smartphones en marge des rendez-vous de l’Erdre à Nantes a été quelque peu jugulée samedi soir suite à un déploiement policier exceptionnel – lié à la concomitance du match de foot du FC Nantes, de l’ouverture de la fête foraine, du festival et des inquiétudes suite à l’attentat au couteau de Villeurbanne, le week-end a été très agité ailleurs dans Nantes.

Samedi et dimanche soir, de nombreux vols roulotte – à l’intérieur des véhicules – ont eu lieu dans le centre-ville, notamment aux abords du Bouffay et du centre-ville. Plus à l’est, rue Caillaud entre la gare et la rue Gambetta, « c’est une plaie. Il est impossible de se garer en journée sans voir des bouts de verre sur le trottoir : ce sont les débris des verres des voitures qui se sont faites casser la nuit », explique un riverain, qui a déjà « constaté à de nombreuses reprises des véhicules cassés dans cette rue vers 6-8h du matin en allant à la gare » et qui s’étonne « que la mairie n’ait pas installé de caméras, vu l’intensité et le nombre de vols ».

Le 1er septembre vers 1 h du matin, à Saint-Sébastien sur Loire, une personne âgée de 84 ans entend sa porte se faire casser. Elle tombe sur deux voleurs cagoulés et gantés qui lui arrachent sa chaîne mais l’abandonnent et fuient devant ses cris ; il est fort probable selon les enquêteurs que les cambrioleurs ont été informés de la présence d’un coffre-fort à son domicile.

« Généralement, ce genre d’information transpire par certains proches, ou alors les auxiliaires de vie, les femmes de ménage, les gens qui se proposent de faire des petits travaux, de jardinage ou de ramonage par exemple », commente un gendarme de Loire-Atlantique. « Le mieux, c’est d’en montrer le moins possible aux gens qui ne sont pas connus, ou de choisir des personnes de confiance, mais personne n’est à l’abri ».

Toujours le 1er septembre vers 4h20, une femme a croisé un groupe de jeunes place Basse Mare dans le quartier Beaulieu ; l’un d’eux s’est jeté sur elle et l’a frappé, mais a été arrêté. Vers 5h30 le 1er septembre, un jeune homme de 22 ans a menacé une femme avec un couteau dans les toilettes du Colors, quartier Bouffay, et a été maîtrisé par les vigiles.

Le 2 septembre vers 15h15, dans le cadre de contrôles de police place du Commerce, un nord-africain a été arrêté avec dans son sac des baskets coûteuses et des lunettes de marque Ralph Lauren (entre 69 et 110 € neuves), des objets dont il n’a pas su expliquer la provenance et qui sont probablement volés.

Louis Moulin

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine