Les Américains au tapis ! L’Equipe de France de basketball a accompli l’un des plus grands exploits de son histoire en venant à bout du favori du Mondial.

10 minutes de frayeur, Gobert dominateur

Les amateurs de balle orange osaient à peine en rêver, mais les hommes de Vincent Collet se sont bel et bien imposés 89-79 face aux Etats-Unis ce mercredi en quart de finale de la Coupe du Monde de basket.

Après un premier quart temps équilibré, les Bleus ont pris l’ascendant grâce à la domination sous le cercle de leur pivot Rudy Gobert mais aussi à l’efficacité du shooter Evan Fournier. Comptant dix points d’avance au milieu du troisième quart-temps, ils se sont fait peur une dizaine de minutes en perdant le contrôle du rebond et en se laissant dépasser par la vitesse du bondissant Donovan Mitchell (29 points dans la partie).

Quelques shoots improbables –notamment de Frank Ntilikina à la toute fin d’une possession- mais surtout la puissance de Gobert ont permis aux Bleus de reprendre l’avantage et d’étouffer les offensives américaines. Le pivot, double meilleur défenseur de la NBA en titre, terminera la partie avec la bagatelle de 21 points et 16 rebonds. Nando de Colo, sixième homme de luxe, a également démontré son importance en provoquant de nombreuses fautes et en convertissant des lancers francs décisifs.

Impuissants, les Américains devaient regarder le chronomètre sans pouvoir inverser la tendance.

En plus de sa qualification en demi-finale, et grâce au succès de l’Australie contre la République Tchèque un peu plus tard dans l’après-midi, les Bleus ont également obtenu mercredi leur ticket pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo.

1ère défaite en 13 ans pour Team USA, 4ème succès français contre les Américains

Le choc est rude pour les Américains puisqu’il s’agit tout simplement de leur première défaite en compétition officielle depuis 13 ans ! Le 1er septembre 2006, ils s’inclinaient en effet contre la Grèce en demi-finale du Mondial.

Si, comme précisé dans notre présentation de la compétition, la sélection américaine devait faire sans ses joueurs majeurs, l’effectif comptait tout de même uniquement des joueurs confirmés de NBA. La performance est donc de taille pour les tricolores !

L’équipe de France, justement, fête sa quatrième victoire contre « le pays du basket », puisqu’elle avait déjà battu les USA en 1979, en 1983 et 1986.
Il y a cependant une différence de taille : à l’époque, les joueurs professionnels et donc de NBA ne pouvaient pas disputer les compétitions internationales et seuls les joueurs universitaires défendaient les couleurs américaines.

Et maintenant ?

Cette immense performance française n’est pas sans rappeler la victoire obtenue en 2014 face à l’ogre espagnol qui jouait pourtant à domicile. Cette année-là déjà, les Bleus faisaient figure d’outsiders et avaient surpris le monde du basket. Ils n’avaient pu confirmer ce résultat en demi-finale et s’étaient inclinés contre la Serbie.

Il faudra donc retenir la leçon et ne pas se voir déjà vainqueur, vendredi, lors de la demi-finale prévue contre l’Argentine.

La partie sera diffusée sur M6 à 14h00. Les fans de basket pourront ainsi enfin voir un match en clair puisque tout le reste de la compétition a été diffusé sur Canal+, chaîne payante. Heureusement pour les moins aisés, des sites internet comme Trashtalk proposaient des vidéos commentées en direct lors des matchs les plus importants des Bleus.

Les Etats-Unis joueront eux dans un tableau qu’ils ne connaissent pas : celui des matchs de classement.

Le programme de la Coupe du Monde de basket

Jeudi 12 septembre

13h00 : Serbie-USA (match de classement)
15h00 : Pologne-République Tchèque) (match de classement)

Vendredi 13 septembre

10h00 : Espagne-Australie (demi-finale)
14h00 : Argentine-France (demi-finale)

Samedi 14 septembre

10h00 : Opposition entre les deux perdants des matchs de classement
14h00 : Opposition entre les deux vainqueurs des matchs de classement

Dimanche 15 septembre

10h00 : Match pour la 3ème place
14h00 : Finale

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V