L’Europe, continent du monde qui accueille le plus de migrants

A LA UNE

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

Voici des chiffres pour tordre le cou aux éditorialistes et politiques affirmant que l’Europe serait un continent égoïste accueillant moins de migrants que le reste du monde : Selon un rapport de l’ONU révélé mardi 17 septembre, l’Europe accueille une majorité de migrants avec une population de 82 millions d’individus.

Ainsi, ils étaient 272 millions de migrants dans le monde en 2019, soit 51 millions de plus qu’en 2010. Et donc 82 millions de migrants en Europe, contre 59 millions pour l’Amérique du Nord tandis que le nord de l’Afrique et l’ouest de l’Asie viennent ensuite avec chacun 49 millions de migrants. Aujourd’hui, les migrants représentent 3,5% de la population contre 2,8% en 2000.

Selon l’Organisation Internationale pour les migrations, un « migrant » s’entend de toute personne qui, quittant son lieu de résidence habituelle, franchit ou a franchi une frontière internationale ou se déplace ou s’est déplacée à l’intérieur d’un Etat, quels que soient : 1) le statut juridique de la personne ; 2) le caractère, volontaire ou involontaire, du déplacement ; 3) les causes du déplacement ; ou 4) la durée du séjour.

« Ces données sont essentielles pour comprendre le rôle important des migrants et des migrations dans le développement des pays tant d’origine (de ces migrants) que des pays de leur destination. Faciliter une migration ordonnée et sécurisée contribue à atteindre les objectifs de développement durable que s’est fixés l’ONU », explique sur Le Figaro.fr Liu Zhenmin, responsable des services chargés de la population à l’ONU.

Selon les précisions de l’ONU, la moitié des 272 millions de migrants dans le monde vivent dans seulement une dizaine de pays : les Etats-Unis arrivent en tête avec 51 millions de personnes, soit 19% du nombre total. Suivent l’Allemagne et l’Arabie saoudite (13 millions chacun), la Russie (12 millions), le Royaume-Uni (10 millions), les Emirats arabes unis (9 millions), la France, le Canada et l’Australie avec 8 millions chacun, et l’Italie (6 millions).

Concernant les pays d’origine, l’Inde vient en premier avec 18 millions de ressortissants vivant à l’étranger, devant le Mexique (12 millions), la Chine (11 millions), la Russie (10 millions) et la Syrie (8 millions), précise le rapport de l’ONU.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cybersécurité. Quelles menaces pour les réseaux de distribution électrique ?

Les cyberattaques menacent aussi les réseaux de distribution électrique et les entreprises stratégiques du secteur de l'énergie. Avec de...

Ecosse. Après leur victoire aux élections, les nationalistes demandent un référendum sur l’indépendance

Lors des élections de la semaine dernière en Ecosse, le Scottish National Party (SNP) rate de peu la majorité...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est un état de fait observable...

Michel Geoffroy : « Nos concitoyens ont parfaitement conscience que l’assimilation ne fonctionne plus et que l’immigration tourne à la catastrophe » [Interview]

Michel Geoffroy, que les lecteurs de Breizh-info.com connaissent bien, vient de publier un ouvrage important intitulé Immigration de masse, l'assimilation impossible, aux éditions La...

En Belgique, Coronavirus ou pas, les demandes d’asile augmentent

Le nombre de demandes d’asile est à nouveau en hausse en Belgique malgré la crise sanitaire. C’est ce qui ressort des derniers chiffres publiés...

Matières premières : une pénurie mondiale inquiétante ?

Cette semaine dans C’est Cash, Olivier Delamarche et Estelle Farge s’intéressent aux matières premières, et plus particulièrement à la pénurie à laquelle les industriels...