Bouguenais : un blessé par balle pour un simple différend entre automobilistes

A LA UNE

Dans Nantes ou sa banlieue, même le simple fait de protester après une manœuvre dangereuse sur la route peut vous valoir une balle. C’est ce qui est arrivé à un automobiliste parti du Pellerin à la fête foraine de Nantes et qui a dû éviter vers 23h30 ce samedi 14 une queue de poisson près du McDo de la route de Pornic, à Bouguenais. Avec ses amis, il a essayé de contraindre le conducteur dangereux à s’arrêter. Lui est sorti et a fait feu à travers le pare-brise.

Résultat, un blessé à la tête âgé de 18 ans environ, miraculé – la balle de 7.65 mm a été ralentie par le pare-brise et n’a pas perforé la boîte cranienne. Et un tireur âgé de 48 ans, interpellé chez lui dimanche à Rezé, formellement identifié grâce à la plaque de sa Renault Scénic, et qui ne conteste d’ailleurs pas les faits – il est cependant resté quasi mutique pendant sa garde à vue. Il était déjà connu et condamné pour violence avec arme par le passé. Il a été placé en détention provisoire par le parquet ce mardi 17 septembre, dans l’attente de son procès.

L’arme utilisée, un pistolet-mitrailleur de calibre 7.65, a été retrouvée chez lui avec plusieurs munitions dans le chargeur. Elle était heureusement réglée au coup par coup et non en automatique, ce qui aurait pu provoquer un carnage d’après les enquêteurs. Ce type d’arme, qu’on peut trouver sur internet à partir de 500 €, avait été notamment utilisé pour la tuerie de Chevaline.

Cette affaire démontre cependant une fois de plus que malgré les nombreuses barrières législatives, bureaucratiques et administratives opposées aux tireurs sportifs et aux chasseurs qui souhaitent s’armer pour exercer leur sport ou défendre leurs proches, rien n’empêche les gens malhonnêtes, voire dangereux, de s’armer en toute illégalité et d’être dangereux pour les autres. Et ce même s’ils ont déjà été condamnés et sont donc dans l’impossibilité légale de détenir une arme.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. « Allahu Akbar », couteau, hache et dégradations : il écope d’une 19e condamnation

Un homme de 27 ans a écopé d'une 19e condamnation à Saint-Brieuc pour des faits de harcèlements et des...

Tennis. Rinderknech en patron, Moraing et Gabashvili en quarts !

Pour ce quatrième jour de compétition à l'Open de Tennis de Rennes, Arthur Rinderknech a fièrement défendu son titre,...

Articles liés