Étiquette : fusillade

Suède

Nantes : 60 fusillades depuis le début de l’année

Trois jours après la dernière fusillade, le 24 septembre dernier, une nouvelle fusillade a eu lieu à Saint-Herblain le 27, puis une autre le lendemain aux Dervallières – avec un blessé. La chronique des fusillades continue à Medellin sur Loire, et à Nantes, cette fin du mois de septembre sent clairement la poudre. Le 27 septembre vers 5h du matin,

Une nouvelle fusillade à Nantes, agression à main armée au Bouffay

A peine deux jours après la précédente à Thouaré sur Loire, une nouvelle fusillade en lien avec les règlements de comptes entre gangs de la drogue a eu lieu à Doulon, rue Charles Bataille, le 24 septembre. Peu avant 20 heures, deux hommes – cagoulés ou le visage dissimulés selon divers témoignages – frappent à la porte d’un appartement en

Fusillades : à Rennes aussi…

Une nouvelle fusillade a eu lieu à Rennes le 25 septembre dernier – vers 21h près de l’arrêt de bus Condate dans le quartier de la Bellangerais au nord de Rennes. La victime, un jeune homme de 19 ans, a été transporté au CHU de Pontchaillou. Deux autres fusillades avaient eu lieu dans le même quartier en lien avec les

Pornichet : mystérieuse double fusillade

Il n’y a pas qu’à Nantes que les tireurs se déchaînent. Un effet de rattrapage – plus mesuré – se fait sentir dans l’agglomération nazairienne où les trafics de drogue prospèrent, et jusque sur la côte, les mêmes causes – quartiers dits « sensibles », autorités politiques qui préfèrent regarder ailleurs, laxisme judiciaire, abondance de consommateurs et richesse du territoire – engendrant

Fusillades à Nantes : des trams visés par des tirs, un blessé aux Dervallières

A peine quelques heures après la précédente fusillade, la 50e depuis le début de l’année, place Mendès France Bellevue, une nouvelle fusillade liée aux règlements de comptes entre gangs de la drogue a éclaté à Nantes. Deux trams à l’arrêt Romain Rolland, plein comme un œuf à 19 heures – il y a là un pôle d’échange avec les bus

Nantes : plus de 40 fusillades depuis le début de l’année 2022

Quelques jours après la 39e fusillade de l’année, qui a blessé un dealer entre la place Mendès France et le square des Rossignols, à Bellevue, le 29 juillet à 17h30, les balles ont à nouveau sifflé dans le même secteur. Le 3 août peu avant 21h30 une dizaine de détonations ont été signalées près du carrefour city de la place

Deux nouvelles fusillades à Nantes en quinze jours

Quelques jours à peine après la 37e fusillade de l’année, au 38, rue Watteau, le 12 juillet, les balles ont à nouveau sifflé à Nantes. Dans la nuit du 17 au 18 juillet, il y a d’ailleurs eu un coup de chaud au 38 rue Watteau, justement, où la police a interpellé deux hommes qui auraient tapé à coups de

Déjà 37 fusillades à Nantes en six mois, 4 en 10 jours

La 37e fusillade depuis le début de l’année – sans compter les histoires de couple et autres gens qui viennent s’expliquer fusil à la main – a eu lieu aux Dervallières ce 12 juillet vers 22h30. Les précédents épisodes avaient eu lieu boulevard de la Fraternité (34e), rue Samuel de Champlain (35e) et avenue de la Grive (36e), ce dernier entre

Irlande du Nord. Un homme lié au trafic de drogue prend 4 balles dans les jambes dans l’ouest de Belfast. L’INLA revendique l’attaque

L’INLA a abattu un criminel en série à quatre reprises après qu’une dispute avec son frère trafiquant de drogue ait tourné à la violence. Eamon Toner (43 ans) a reçu une balle dans les jambes de la part de deux hommes masqués qui ont pénétré de force dans son appartement de Springfield Road, à Belfast Ouest. L’Irish national liberation army (irlandais : Arm

A Orvault, des fusillades supplémentaires dans l’agglomération de Nantes

Sept jours à peine après les deux dernières fusillades, le 24 mai dernier (30e et 31e depuis le début de l’année), les balles ont à nouveau sifflé, cette fois dans la commune plus résidentielle d’Orvault qui compte néanmoins un quartier « sensible », Plaisance, aux confins de Nantes et de Saint-Herblain, près de la route de Vannes et du pôle multimodal de

Nantes : déjà 31 fusillades depuis le début de l’année

Quelques jours après la 28e fusillade de l’année – des voleurs à la roulotte qui ont tiré au pistolet à blanc sur un riverain qui les avait dérangés en plein « travail », rue de Dordogne à Bellevue, le 17 mai dernier, les balles ont parlé à nouveau à trois reprises. Le 20 mai, un jeune homme âgé de 21 ans s’est

Pizzeria mitraillée : un lien avec le procès d’une tentative de meurtre à Bellevue ?

Dans la nuit du 14 au 15 mai la devanture d’une pizzeria a été mitraillée au nord du centre-ville, pas moins de 11 balles ont visé la façade et le premier étage. Ce qui est assez curieux, c’est qu’aucun riverain n’ait appelé la police, et c’est seulement l’employé chargé d’ouvrir l’établissement le dimanche après-midi qui a prévenu son patron. Ce

Nantes : encore une fusillade et un mort dans un incendie criminel

A peine sept jours après la dernière fusillade – qui a visé trois caméras de vidéosurveillance au-dessus du quartier « sensible » du chêne des Anglais, les balles ont parlé à nouveau. Dans la nuit du 9 au 10 mai un nantais de 31 ans a été transporté au CHU par un de ses proches, avec des balles au thorax et à

Nantes : nouvelle fusillade au Clos Toreau lors d’un règlement de compte

C’est déjà la 24e de l’année – quelques heures après une autre, la 23e, rue de Biarritz, qui a blessé un jeune homme atteint de deux balles à la cuisse, une nouvelle a eu lieu ce jeudi 28 avril peu après minuit rue de Hendaye, juste à côté, toujours au Clos Toreau. Les témoins décrivent un homme avec une arme

Nantes : trois fusillades de plus en trois jours

La chronique des fusillades de Nantes s’est enrichie de plusieurs nouveaux épisodes ces derniers jours. Dans la nuit du 25 au 26 avril, vers trois heures du matin, un adolescent de 17 ans blessé par balle à l’avant-bras a été emmené par son père au CHU Hôtel-Dieu. Selon le jeune homme, il aurait été la cible d’un tir par un

Fusillades : en mars et avril à Nantes, ça mitraille !

Le 13 mars dernier, la fusillade de la Boissière à Nantes était la 8e de l’année. Ensuite, il y eut successivement : le 21 mars, une arme a été exhibée rue Samuel de Champlain – où le deal bat son plein – lors d’une rixe, par deux jeunes hommes juchés sur un scooter le 26 mars, des coups de feu

Coups de feu et règlement de compte à la machette à Saint-Nazaire

Deux bandes rivales se sont affrontées à la machette et à coups d’armes à feu, mercredi 6 avril, sur le parking du centre commercial Océanis. Deux blessés, un grave et un léger ont été transportés à l’hôpital. Aucune interpellation n’a été réalisée par les forces de l’ordre. Plus les semaines passent, plus St-Nazaire devient une ville en proie à la

Nouvelle fusillade à Nantes, des policiers caillassés

Nouvelle fusillade à Nantes dimanche 3 avril, quartier Malakoff. Dans la foulée, un équipage de police s’est rendu sur les lieux…avant se faire attaquer à coups de pierres et d’interpeller un individu. A l’origine, une tentative de meurtre du passage d’un scooter qui a ouvert le feu en direction d’un groupe d’individus, dont l’un d’entre eux, armé également, aurait riposté,

Carquefou : la fusillade liée à des réglements de comptes entre gangs de la drogue

On s’en doutait, mais les premiers éléments de l’enquête sur la fusillade mortelle qui a eu lieu le 23 février dernier à Carquefou, sur le parking de l’hôtel Golden Tulip, avec un mort et un blessé, relient celle-ci aux règlements de comptes entre gangs de la drogue à Nantes. Le mort était âgé de 30 ans et habitait à Gennevilliers, dans

Nantes et Carquefou : deux fusillades en quatre jours, un mort, deux blessés

Le nombre des fusillades s’est nettement accru ces derniers jours, avec deux fusillades depuis le 19 février qui ont causé deux blessés et un mort. Ce sont les 6e et 7e fusillades de l’année. La précédente datait de la nuit du 9 au 10 février dernier. Le 19 février dernier, un homme de 39 ans, SDF, était avec sa compagne

Suède

Nantes : 60 fusillades depuis le début de l’année

Trois jours après la dernière fusillade, le 24 septembre dernier, une nouvelle fusillade a eu lieu à Saint-Herblain le 27, puis une autre le lendemain aux Dervallières – avec un blessé. La chronique des fusillades continue à Medellin sur Loire, et à Nantes, cette fin du mois de septembre sent clairement la poudre. Le 27 septembre vers 5h du matin,

Une nouvelle fusillade à Nantes, agression à main armée au Bouffay

A peine deux jours après la précédente à Thouaré sur Loire, une nouvelle fusillade en lien avec les règlements de comptes entre gangs de la drogue a eu lieu à Doulon, rue Charles Bataille, le 24 septembre. Peu avant 20 heures, deux hommes – cagoulés ou le visage dissimulés selon divers témoignages – frappent à la porte d’un appartement en

Fusillades : à Rennes aussi…

Une nouvelle fusillade a eu lieu à Rennes le 25 septembre dernier – vers 21h près de l’arrêt de bus Condate dans le quartier de la Bellangerais au nord de Rennes. La victime, un jeune homme de 19 ans, a été transporté au CHU de Pontchaillou. Deux autres fusillades avaient eu lieu dans le même quartier en lien avec les

Pornichet : mystérieuse double fusillade

Il n’y a pas qu’à Nantes que les tireurs se déchaînent. Un effet de rattrapage – plus mesuré – se fait sentir dans l’agglomération nazairienne où les trafics de drogue prospèrent, et jusque sur la côte, les mêmes causes – quartiers dits « sensibles », autorités politiques qui préfèrent regarder ailleurs, laxisme judiciaire, abondance de consommateurs et richesse du territoire – engendrant

Fusillades à Nantes : des trams visés par des tirs, un blessé aux Dervallières

A peine quelques heures après la précédente fusillade, la 50e depuis le début de l’année, place Mendès France Bellevue, une nouvelle fusillade liée aux règlements de comptes entre gangs de la drogue a éclaté à Nantes. Deux trams à l’arrêt Romain Rolland, plein comme un œuf à 19 heures – il y a là un pôle d’échange avec les bus

Nantes : plus de 40 fusillades depuis le début de l’année 2022

Quelques jours après la 39e fusillade de l’année, qui a blessé un dealer entre la place Mendès France et le square des Rossignols, à Bellevue, le 29 juillet à 17h30, les balles ont à nouveau sifflé dans le même secteur. Le 3 août peu avant 21h30 une dizaine de détonations ont été signalées près du carrefour city de la place

Deux nouvelles fusillades à Nantes en quinze jours

Quelques jours à peine après la 37e fusillade de l’année, au 38, rue Watteau, le 12 juillet, les balles ont à nouveau sifflé à Nantes. Dans la nuit du 17 au 18 juillet, il y a d’ailleurs eu un coup de chaud au 38 rue Watteau, justement, où la police a interpellé deux hommes qui auraient tapé à coups de

Déjà 37 fusillades à Nantes en six mois, 4 en 10 jours

La 37e fusillade depuis le début de l’année – sans compter les histoires de couple et autres gens qui viennent s’expliquer fusil à la main – a eu lieu aux Dervallières ce 12 juillet vers 22h30. Les précédents épisodes avaient eu lieu boulevard de la Fraternité (34e), rue Samuel de Champlain (35e) et avenue de la Grive (36e), ce dernier entre

Irlande du Nord. Un homme lié au trafic de drogue prend 4 balles dans les jambes dans l’ouest de Belfast. L’INLA revendique l’attaque

L’INLA a abattu un criminel en série à quatre reprises après qu’une dispute avec son frère trafiquant de drogue ait tourné à la violence. Eamon Toner (43 ans) a reçu une balle dans les jambes de la part de deux hommes masqués qui ont pénétré de force dans son appartement de Springfield Road, à Belfast Ouest. L’Irish national liberation army (irlandais : Arm

A Orvault, des fusillades supplémentaires dans l’agglomération de Nantes

Sept jours à peine après les deux dernières fusillades, le 24 mai dernier (30e et 31e depuis le début de l’année), les balles ont à nouveau sifflé, cette fois dans la commune plus résidentielle d’Orvault qui compte néanmoins un quartier « sensible », Plaisance, aux confins de Nantes et de Saint-Herblain, près de la route de Vannes et du pôle multimodal de

Nantes : déjà 31 fusillades depuis le début de l’année

Quelques jours après la 28e fusillade de l’année – des voleurs à la roulotte qui ont tiré au pistolet à blanc sur un riverain qui les avait dérangés en plein « travail », rue de Dordogne à Bellevue, le 17 mai dernier, les balles ont parlé à nouveau à trois reprises. Le 20 mai, un jeune homme âgé de 21 ans s’est

Pizzeria mitraillée : un lien avec le procès d’une tentative de meurtre à Bellevue ?

Dans la nuit du 14 au 15 mai la devanture d’une pizzeria a été mitraillée au nord du centre-ville, pas moins de 11 balles ont visé la façade et le premier étage. Ce qui est assez curieux, c’est qu’aucun riverain n’ait appelé la police, et c’est seulement l’employé chargé d’ouvrir l’établissement le dimanche après-midi qui a prévenu son patron. Ce

Nantes : encore une fusillade et un mort dans un incendie criminel

A peine sept jours après la dernière fusillade – qui a visé trois caméras de vidéosurveillance au-dessus du quartier « sensible » du chêne des Anglais, les balles ont parlé à nouveau. Dans la nuit du 9 au 10 mai un nantais de 31 ans a été transporté au CHU par un de ses proches, avec des balles au thorax et à

Nantes : nouvelle fusillade au Clos Toreau lors d’un règlement de compte

C’est déjà la 24e de l’année – quelques heures après une autre, la 23e, rue de Biarritz, qui a blessé un jeune homme atteint de deux balles à la cuisse, une nouvelle a eu lieu ce jeudi 28 avril peu après minuit rue de Hendaye, juste à côté, toujours au Clos Toreau. Les témoins décrivent un homme avec une arme

Nantes : trois fusillades de plus en trois jours

La chronique des fusillades de Nantes s’est enrichie de plusieurs nouveaux épisodes ces derniers jours. Dans la nuit du 25 au 26 avril, vers trois heures du matin, un adolescent de 17 ans blessé par balle à l’avant-bras a été emmené par son père au CHU Hôtel-Dieu. Selon le jeune homme, il aurait été la cible d’un tir par un

Fusillades : en mars et avril à Nantes, ça mitraille !

Le 13 mars dernier, la fusillade de la Boissière à Nantes était la 8e de l’année. Ensuite, il y eut successivement : le 21 mars, une arme a été exhibée rue Samuel de Champlain – où le deal bat son plein – lors d’une rixe, par deux jeunes hommes juchés sur un scooter le 26 mars, des coups de feu

Coups de feu et règlement de compte à la machette à Saint-Nazaire

Deux bandes rivales se sont affrontées à la machette et à coups d’armes à feu, mercredi 6 avril, sur le parking du centre commercial Océanis. Deux blessés, un grave et un léger ont été transportés à l’hôpital. Aucune interpellation n’a été réalisée par les forces de l’ordre. Plus les semaines passent, plus St-Nazaire devient une ville en proie à la

Nouvelle fusillade à Nantes, des policiers caillassés

Nouvelle fusillade à Nantes dimanche 3 avril, quartier Malakoff. Dans la foulée, un équipage de police s’est rendu sur les lieux…avant se faire attaquer à coups de pierres et d’interpeller un individu. A l’origine, une tentative de meurtre du passage d’un scooter qui a ouvert le feu en direction d’un groupe d’individus, dont l’un d’entre eux, armé également, aurait riposté,

Carquefou : la fusillade liée à des réglements de comptes entre gangs de la drogue

On s’en doutait, mais les premiers éléments de l’enquête sur la fusillade mortelle qui a eu lieu le 23 février dernier à Carquefou, sur le parking de l’hôtel Golden Tulip, avec un mort et un blessé, relient celle-ci aux règlements de comptes entre gangs de la drogue à Nantes. Le mort était âgé de 30 ans et habitait à Gennevilliers, dans

Nantes et Carquefou : deux fusillades en quatre jours, un mort, deux blessés

Le nombre des fusillades s’est nettement accru ces derniers jours, avec deux fusillades depuis le 19 février qui ont causé deux blessés et un mort. Ce sont les 6e et 7e fusillades de l’année. La précédente datait de la nuit du 9 au 10 février dernier. Le 19 février dernier, un homme de 39 ans, SDF, était avec sa compagne

À LA UNE

Le régime Erdogan, Par le fer et par le feu, Guerilla 3, 100 château de France à couper le souffle, Histoire du Breton écrit : la sélection littéraire hebdo
Projet Horizon à Callac. 100 personnalités lancent un Appel national pour s'y opposer
A la rencontre du rappeur corse ACP (Rispondi) : « Sans identité, l'homme n'est rien » [Interview]
Slovénie. Jože Biščak (Demokracija) : « Orwell n'aurait pas pu imaginer, dans ses pires cauchemars, ce qui se passe aujourd'hui » [Interview]

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !