Le 21 septembre, journée mondiale dédiée à la maladie d’Alzheimer

A LA UNE

Le 21 septembre est une journée mondiale dédiée à la maladie d’Alzheimer. Aujourd’hui en France, près de 3 millions de personnes sont concernées par la maladie d’Alzheimer. La maladie d’Alzheimer est une démence sénile, caractérisée par des pertes de mémoire, des troubles de jugement, des changements d’humeur et de comportement

Pour accompagner les malades, les proches (familles, amis, voisins) jouent un rôle essentiel au quotidien. Un engagement de chaque instant exigeant qui génère épuisement moral et physique, découragement et isolement social.

Pour les soutenir, il existe des actions de soutien mises en place gratuitement par l’association France Alzheimer & maladies apparentées partout en France.  Formation des aidants, soutien psychologique individuel, groupes de parole… Voici deux émissions qui détaillent ces actions de soutien au travers du témoignage d’aidants bénéficiaires, de reportages, et d’interviews de psychologues et de responsables de l’association.

Alzheimer, la formation des aidants

En France, 3 millions de personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée, des malades, mais aussi des proches. Quel est le quotidien de ces aidants familiaux et comment sont-ils accompagnés pour faire face à ses contraintes et cette charge mentale ? Dominique, dont le compagnon souffre de cette maladie neurodégénérative, témoigne. Puis Christophe Roy, directeur des missions sociales chez France Alzheimer et maladies apparentées, nous éclaire sur les formations des aidants mises en place par l’association partout en France, pour aider les proches des malades à mieux vivre leur quotidien. Enfin, nous suivons Dominique, aidante, lors d’une formation, avec les éclairages de Suzanne Öhrn, psychologue-clinicienne, qui anime cette session forte en émotions…

Alzheimer : le soutien psychologique et les groupes de parole.

Ils accompagnent un proche atteint par la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. On les appelle, les aidants familiaux. Parmi eux, il y a Bénédicte qui témoigne ici sur un quotidien dicté par l’évolution de la maladie de son époux. Puis, Judith Mollard-Palacios, psychologue-clinicienne pour France Alzheimer et maladies apparentées, nous détaille les séances de soutien psychologique personnalisé mises en place par l’association pour aider les proches. Enfin, on retrouve Bénédicte dans un groupe de parole pour les aidants familiaux, animé par Suzanne Öhrn, psychologue-clinicienne à l’association France Alzheimer, qui nous en dit plus sur ce dispositif et ce qu’il apporte aux participants.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Articles liés