Pont_de_Saint-Nazaire-vue_aérienne

A Saint-Nazaire aussi la délinquance du quotidien augmente et s’ensauvage, même si elle reste loin pour l’heure des chiffres et de la violence enregistrés à Nantes. Ce dimanche 22 un soudanais en situation régulière, résidant à Nantes, a été poignardé à mort suite à une tentative aux dépens de l’un de ses compatriotes.

Peu après 18h30 les secours ont été alertés pour secourir un homme de 35 ans en train de faire un AVC après avoir reçu plusieurs coups de couteau dans la poitrine, dont un dans le cœur. Il est décédé, tandis que l’auteur présumé du coup de couteau, lui aussi blessé, a été interpellé – il réside dans ce foyer et est âgé de 53 ans ; un autre des protagonistes de la rixe a lui aussi été blessé à l’arme blanche. Quatre personnes âgées d’une trentaine d’années, ont été placées en garde à vue, le cinquième s’est livré à la police le lendemain.

Le coup de couteau aurait été donné après un différend entre quatre soudanais et un tchadiens, venus de Nantes voir l’auteur présumé des coups mortels dans sa chambre ; la discussion se serait rapidement envenimée. En effet, ils ont tenté de lui extorquer de 700 €, puis de partir avec son portefeuille et son portable, sur fond d’un trafic de stupéfiants. L’auteur a été placé en détention provisoire, un autre des suspects a été écroué, les autres sont sous contrôle judiciaire.

Par ailleurs, toujours à propos de délinquance des étrangers, trois étrangers – un roumain de 18 ans, un marocain en situation irrégulière qui se dit âgé de 17 ans et un libyen âgé de 40 ans – ont été interpellés ce dimanche, le premier sur la place du Bouffay à Nantes vers 14h30, les seconds allée du Port Maillard dans la même ville pour avoir réalisé des paiements sans contact avec des cartes bancaires volées. Ils ont été tous trois placés en garde à vue.

Louis Moulin

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.