Le WWF France et Transparency International France lancent une campagne pour lever le voile sur les relations entre les lobbies et les responsables politiques

A LA UNE

Alors que de plus en plus de lobbies cherchent à influencer la loi, la défiance des citoyens envers les responsables politiques n’en finit plus de grandir. Un nouveau sondage réalisé par l’Ifop, pour Transparency International France et le WWF France, révèle que pour 71 % des Français les responsables politiques sont trop influencés par les lobbies. Face à cette indignation, le WWF France et Transparency International France lancent une campagne pour lever le voile sur les relations entre lobbies et responsables politiques.

Pesticides, perturbateurs endocriniens, énergies fossiles, plastique… : les scandales sur les actions de lobbying défraient régulièrement la chronique, révélant l’opacité qui entoure les décisions politiques et renforçant le sentiment que les responsables politiques sont « sous influence ». 

Comme le révèlent les résultats du sondage réalisé par l’Ifop pour le WWF France et Transparency International France, les Français sont très défiants vis-à-vis du lobbying, notamment dans le domaine de l’environnement (pour 75 % des Français l’activité des lobbies est néfaste pour l’environnement), et souhaitent plus de transparence dans la prise de décisions publiques. Ainsi, 84 % des Français estiment que les responsables politiques devraient rendre publiques leurs rencontres avec les lobbyistes.

Qui influence la loi, dans quel but et avec quels moyens ? Il est essentiel que chaque citoyen puisse avoir accès à ces informations. Or, nous en sommes loin. Malgré un début de réglementation, les actions de lobbying demeurent le plus souvent confidentielles, loin du regard des citoyens.

Pour mettre un terme à cette opacité qui nuit fortement à la démocratie, le WWF France et Transparency International France lancent la campagne « Lobbying à découvert » et appellent les responsables politiques à :

  • Rendre publics et accessibles leurs agendas des rencontres avec les lobbies de tous bords, comme cest déjà le cas au sein de la Commission européenne et en partie au Parlement européen.
  • Renforcer les informations demandées aux lobbies sur leurs activités dans le cadre de la déclaration à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique.

Les deux ONG appellent également tous les citoyens à faire entendre leur voix en signant la pétition adressée aux responsables politiques.

« La question du lobbying défraie régulièrement la chronique mais l’encadrement des relations entre lobbyistes et responsables publics peine à avancer concrètement. Il reste beaucoup à faire, notamment en matière de transparence. Les décisions publiques étant prises en leur nom, les citoyens sont en droit de savoir et de comprendre comment est influencée une loi, quelles sont les positions défendues et avec quels moyens. Cette traçabilité est essentielle pour renforcer la crédibilité de l’action publique. C’est tout l’objet de cette campagne que nous menons avec le WWF France. » explique Marc-André Feffer, président de Transparency International France.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

USA. Un juge américain porte un coup d’arrêt à l’obligation vaccinale des soignants dans plusieurs Etats

Aux #EtatsUnis, #JoeBiden essuie un nouveau revers dans sa volonté d’imposer la #vaccination à des millions d’Américains. Un juge...

Radar tourelle en Ille-et-Vilaine. « Une situation piégeuse pour les usagers »

La presse a rapporté ces derniers jours l'histoire aberrante de ce radar-tourelle breton situé à Miniac-Morvan, petite commune d'Ille-et-Vilaine,...

Articles liés