« Mon Tro Breizh » : un « Compostelle breton » permanent sur la Bretagne historique

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

Le Tro Breiz toute l’année, voilà l’ambition du projet « Mon Tro Breizh », portée par l’association « Les Chemins du Tro Breizh ». En quoi consiste donc ce futur « Compostelle breton » ?

Tro Breiz : quelle histoire !

Avant d’aller plus loin, un bref rappel sur ce qu’est le mythique Tro Breiz n’est pas superflu. Signifiant littéralement « tour de Bretagne », cette marche trouve son origine au Moyen Âge. Les pèlerins partaient alors pour un périple d’un mois en allant se recueillir sur les tombeaux des sept évêques fondateurs de la Bretagne. Ainsi, les marcheurs passaient par Saint-Brieuc, Saint-Malo, Dol-de-Bretagne, Vannes, Quimper, Saint-Pol-de-Léon et enfin Tréguier. Le pèlerinage était considéré par le clergé de l’époque comme tout aussi important que ceux de Jérusalem, Rome, et bien entendu Saint-Jacques-de-Compostelle. (Notons que l’orthographe « Tro Breiz » date du XIXe siècle, avant qu’un h ne vienne officiellement clore la graphie de notre Bretagne.)

S’il est tombé en désuétude par la suite, le Tro Breiz sera relancé en 1994 par Philippe Abjean. Ne se déroulant non plus sur un mois mais sur quelques jours. En ne réalisant qu’une seule étape lors de chaque édition avec des cycles de sept ans pour boucler un Tro Breiz complet. L’édition 2019 a, une nouvelle fois, été un succès pour les organisateurs.

« Mon Tro Breizh » : un itinéraire permanent et balisé

En parallèle de la préparation de ces quelques jours de pèlerinage estivaux, l’association « Les Chemins du Tro Breizh » travaille sur un autre projet. Baptisé « Mon Tro Breizh », l’initiative vise à mettre en place un itinéraire permanent sur un parcours balisé (à pied et en vélo) reliant les 9 cathédrales bretonnes (Quimper, Saint-Pol-de-Léon, Tréguier, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Dol-de-Bretagne, Rennes, Nantes, Vannes) et associant tous les acteurs locaux et régionaux. Une association « Mon Tro Breizh » a d’ailleurs été fondée depuis pour mener à bien cette ambition.

Quant au calendrier, les premiers tronçons ouvriront au printemps 2020 entre Quimper et Saint-Pol-de-Léon (275 km) et entre Saint-Pol-de-Léon et Tréguier (175 km). En 2021, ce sera Dol-de-Bretagne qui sera accessible via l’itinéraire permanent. Puis le tronçon Dol-de-Bretagne-Quimper devrait voir le jour en 2022. Avant de se tourner vers Rennes et Nantes en 2023.

Tro Breizh
Source : Facebook Mon Tro Breizh

Ce Tro Breiz étendu à l’est de la péninsule n’est pas une nouveauté. Dès le IXe siècle, le pèlerinage passe par Rennes et Nantes. Un fait confirmé par l’historien Pierre Le Baud qui évoque un Tro Breiz intégrant Rennes et Nantes au XVe siècle.

À terme, ce « Compostelle breton » compte attirer plus de 100 000 marcheurs par an dans un premier temps avec un balisage, des hébergements et différents services tels le transport de bagages. Une dizaine de topo-guides sur les différents tronçons seront également publiés. Avis aux pèlerins et aux (bons) marcheurs !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie...

Régionales 2021. Gilles Pennelle(RN) publie une « Lettre aux nombreux Bretons qui ont bien raison de tourner le dos à Loïg Chesnais-Girard »

La bataille pour les élections régionales est dans sa dernière ligne droite. Les coups et les piques se multiplient,...

Articles liés

Vidéo. Retour sur le pèlerinage de Chartres en famille

Cette année pour la Pentecôte, le Pèlerinage de Chartres, organisé par l'association Notre-Dame de Chrétienté, est un peu particulier. Pas de grande marche de...

Retour sur la 39eme édition du pèlerinage de Pentecôte en Bretagne

La 39eme édition du pèlerinage de Pentecôte traditionnellement effectué de Paris à Chartres avait lieu cette année et a une fois de plus rencontré...

Sant-Jakez de Compostella : 2500 manifestour evit ar yezh

2500 galisian a oa tolpet war ar Plaza del Obradoiro e Sant-Jakez de Compostella dilun dremenet evit difenn o yezh : ar galisianeg. Da geñver...

Pélerinage des Bretonnants ce week-end à Ste Anne d’Auray

Chaque dernier dimanche d’avril a lieu le Pèlerinage des bretonnants à Sainte-Anne-d’Auray. Cet événement a vocation à rassembler tous ceux qui participent et tiennent...