gavre

Durant les vacances de la Toussaint, rien de tel qu’une balade en forêt pour s’aérer l’esprit ou faire découvrir le milieu forestier aux plus jeunes…

Même si rien ne vaut une ballade loin de la civilisation, dans le calme et la méditation, l’ONF veut faire entrer la technologie dans la forêt et lance un tout nouveau parcours numérique sur le massif sur l’application « En forêt du Gâvre. En famille ou entre amis, découvrez en vous amusant le verger conservatoire de l’Arboretum de la Magdeleine, un site atypique où arbres fruitiers et arbres des 5 continents se côtoient au quotidien. Insolite.

Une aventure de l’abeille Api

L’abeille Api s’est perdue en chemin durant sa quête… Parti en éclaireur à la recherche de nectar pour sa colonie, Api va alors rencontrer Gabriel le forestier et découvrir le verger conservatoire planté par l’ONF en lisière de la forêt domaniale du Gâvre. Sur une boucle d’un peu moins d’un kilomètre, chaque joueur accompagne Api et Gabriel dans la visite de ce véritable paradis pour insectes polinisateurs grâce aux centaines d’arbres fruitiers qui y poussent depuis maintenant deux ans. Il faudra alors répondre à de nombreuses questions et résoudre plusieurs défis pour aider Api à retrouver son chemin. Il pourra ainsi prévenir sa colonie qu’il existe un tel havre de paix en forêt de Gâvre.

Un verger conservatoire en forêt du Gâvre

 L’intérêt premier d’un verger conservatoire est de conserver des variétés d’arbres fruitiers. Sur ce site, plus de 175 variétés de pommiers ont été plantées en 2018, enrichissant ainsi l’Arboretum déjà existant. Toutes proviennent du Grand-Ouest. Pour certaines, on dénombre moins de dix pieds dans toute la France. L’enjeu est donc crucial ! En y ajoutant les poiriers et les châtaigniers, ce site comptabilise plus de 400 arbres fruitiers. La plantation d’arbres fruitiers en lisière de forêt permet d’introduire des essences à fleurs, et donc le cortège animal associé, insectes et oiseaux. C’est un îlot de biodiversité où l’entretien est volontairement réduit au minimum pour la laisser s’exprimer (présences de ronces et hautes herbes pour les insectes). 

Cependant, pour maintenir un accès grand public, un sentier y est maintenu et entretenu pour les curieux et pour la balade numérique.

Un conseil : téléchargez l’application et chargez le parcours avant votre venue sur site car la forêt est un milieu naturel où le réseau est aléatoire…  

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine