Angleterre. Affrontements à la machette à la sortie d’un cinéma, le « racisme systémique » invoqué [Vidéo]

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

À Birmingham, une violente rixe mêlant une centaines d’individus, certains armés de machettes, est survenue en marge de la projection du film Blue Story. Dont le synopsis se résume à une rivalité violente entre gangs d’origine extra-européenne.

Angleterre : à coups de machettes devant le cinéma

Dans la très cosmopolite ville de Birmingham, en Angleterre, la réalité a dépasse la fiction. Au sens littéral. À l’extérieur d’un complexe cinématographique, une bagarre a éclaté entre deux gangs rivaux le 23 novembre peu après 17h30. La scène, filmée, fait état de près de 100 personnes s’affrontant violemment tandis qu’une partie des protagonistes était armée de machettes. Des policiers ont également été attaqués.

This shocking picture shows a young gang armed with a machete. It was circulated on social media after police descended on cinema complex Star City in Birmingham

Plusieurs arrestations ont eu lieu par la suite (dont une fille de seulement 13 ans, une fille et un garçon, tous deux âgés de 14 ans et un homme de 19 ans soupçonné d’avoir agressé la police) tandis que de nombreuses familles avec enfants, venues voir la projection du film Frozen 2 [NDLR : La Reine des neiges 2] ont été choquées par le déferlement de violence.

De nombreuses vidéos de cette émeute ont circulé par la suite sur les réseaux sociaux. De quoi permettre aux forces de l’ordre de Birmingham d’essayer d’identifier les assaillants.

Le film de gangsters Bleu Story retiré des salles

Outre Frozen 2, ce cinéma diffusait aussi le film de gangsters Blue Story. Un film narrant l’histoire de deux amis d’enfance d’origine extra-européenne qui vont devenir rivaux car appartenant à deux gangs criminels ennemis. Le tout sur fond d’armes à feu et de trafics en tous genres.

Voici la bande-annonce du film Blue Story en question. De quoi s’immiscer un peu mieux dans le contexte de cette rixe autour de sa projection :

Suite aux violences de Birmingham, Blue Story a été retiré des écrans par la société Vue Cinemas dans 91 de ses cinémas à travers le Royaume-Uni dimanche 24 novembre.

Vue Cinemas, qui est propriétaire du lieu où la bagarre a éclaté, a déclaré : « Nous pouvons confirmer qu’une décision a été prise de retirer le film. La sécurité et le bien-être de nos clients et de notre personnel sont toujours notre première priorité. »

Après cette annonce du retrait du film, il n’aura pas fallu longtemps à certains commentateurs pour qualifier cette décision comme étant une forme de « racisme systémique ». Un concept qui fait donc aussi des émules outre Manche. Avec une pertinence tout aussi discutable qu’en France. Sans que personne ne s’interroge sur les liens entre ce film et les violences qui l’ont entouré.


AK

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Avec Solidarité Grand Ouest, une collecte de dons pour créer une section handivoile à Saint-Quay-Portrieux

Grâce au dispositif de collecte de dons du Fonds de dotation Solidarité Grand Ouest et au soutien du Super...

Médias mainstream : le grand errement ! Par Nicolas Vidal

Nicolas Vidal est le patron de "Putsch", média favorisant les débats culturels et sociaux. Dans son livre "Médias, le...

Articles liés

La cinquième Bibliothèque…

Je ne vais plus au cinéma… Je ne vais plus au cinéma… Je ne suis pas le seul. Il y a plus d’une année que...

Eric Zemmour : « Le cinéma français est une machine de propagande payée par nos impôts »

Eric Zemmour : « Le cinéma français est une machine de propagande payée par nos impôts » Face à l'info du 16 mars 2021 https://www.youtube.com/watch?v=KW0iC1ZwIzc Crédit photo...

Le Cinéma français et le politiquement correct

Pour la première de l’émission Ciné-Club, Charles Gave reçoit le producteur de cinéma Jean-François Fonlupt ayant obtenu 4 palmes d’or, 2 Césars et 3...

Cinéma. Césars 2021 : cinéma bas de gamme, films bretons et propagande

Les Césars sont depuis plusieurs années déjà, comme les Oscars, un grand moment de propagande politique et d'entre-soi d'une petite caste en faveur de...