africian

Un migrant africain avait lynché un retraité de 75 ans en Allemagne au printemps dernier, lui occasionnant de graves séquelles. Il a finalement été déclaré irresponsables de ses actes par la justice allemande et interné dans un hôpital psychiatrique.

Un Allemand de 75 ans lynché par un migrant africain

Il n’y a pas qu’en matière de terrorisme islamiste que les « déséquilibrés » extra-européens sévissent. « Déséquilibré », ce migrant africain l’était donc aux yeux de la justice allemande… Les faits remontent au 16 mai dernier. Un retraité allemand de 75 ans, vivant à Offenburg, dans le land de Bade-Wurtemberg, regagnait son domicile lorsque son chemin a croisé celui d’un certain Ali M. Ce dernier, un migrant africain de nationalité somalienne âgé de 25 ans, a projeté l’homme à terre puis l’a lynché à coups de pied.

Depuis, le retraité allemand vit un cauchemar. Après avoir frôlé la mort, il a besoin de soins médicaux en permanence et est désormais incapable de reconnaître son propre fils, conséquence des séquelles de cette agression. Mais son calvaire ne s’arrête pas là : il est aussi devenu aveugle de l’œil gauche et il a subi plusieurs opérations du visage. De plus, son muscle de déglutition est endommagé. On vient de lui implanter un tube gastrique pour le nourrir.

africain
La victime de 75 ans et son fils. Source : Bild.de

La famille du retraité abandonnée financièrement

Enfin, compte tenu de sa situation particulièrement lourde à gérer, les deux fils de la victime doivent dépenser une somme d’argent considérable afin de trouver un établissement de soins pouvant accueillir leur père. Des frais à leur charge qu’ils ne parviennent pas à couvrir malgré leurs salaires et la pension du retraité. Face à ces difficultés de paiement, deux institutions d’Offenburg ont déjà refusé de prendre le retraité.

Dans pareille situation, il va s’en dire que les institutions allemandes et européennes sont aux abonnés absents pour venir en aide à des familles confrontées à de tels imprévus. Un abandon qui a de quoi faire rager les victimes lorsque l’on voit cette même Union européenne être en mesure de consacrer 500 millions d’euros de son budget en 2019 pour aider les États membres à accueillir 50 000 migrants…

Le migrant africain interné… aux frais des Allemands

Cette problématique de la prise en charge de l’hébergement et des soins, l’agresseur africain ne va pas y être confronté. Et pour cause ! Après un procès ayant débuté le 15 octobre dernier devant le tribunal régional d’Offenburg, le migrant a été reconnu coupable et a pris connaissance du verdict vendredi 22 novembre : il va être interné dans un hôpital psychiatrique. En ce qui concerne la durée de cet internement, elle n’est pas encore définie et va dépendre du « processus de guérison » selon les termes de l’article du Baden Online. Pour la prise en charge de cet internement, elle se fera aux frais des contribuables allemands.

africain
L’accusé au premier jour de son procès. Source : Baden Online

Durant la procédure, Stephan Brok, l’un des psychiatres, a déclaré que l’Africain souffrait d’une maladie mentale au moment du lynchage qu’il a commis. De quoi considéré le migrant comme étant irresponsable de ses actes… Un constat que l’on pourrait également appliquer à Angela Merkel tant l’actualité allemande nous donne à observer les conséquences désastreuses de sa politique migratoire.

AK

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, 
dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine