Essence et gazoil : le point sur la pénurie en Bretagne

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Il devient de plus en plus compliqué de se ravitailler en carburant en Bretagne, même en Loire-Atlantique où les dépôts de Donges (raffinerie Total et SDMM) ne sont pourtant pas bloqués. Alors que les entreprises de travaux publics durcissent les blocages en réponse à la volonté du gouvernement de supprimer l’abattement fiscal sur le gazole non routier – qu’elles estiment à 10% d’impôts en plus – la pénurie s’étend.


Les pénuries dépassent maintenant le strict cadre de la Bretagne, alors que les dépôts pétroliers de Brest, Lorient, Rennes (Vern-sur-Seiche), le Mans et la Pallice près de la Rochelle sont bloqués. Les pénuries s’étendent maintenant au Nord, au Gard, au sud et à l’ouest de la région parisienne (Essonne notamment), au Poitou, à la Normandie (Calvados, nord-Manche, Eure), au Lyonnais… et 391 stations sont complètement à sec.

Dans le Finistère où la situation est la plus difficile, le préfet a réquisitionné douze pompes pour les services prioritaires (police, pompiers, ambulances), réparties sur les quatre arrondissements du département. En dernier lieu, l’armée et les aéroports disposent aussi de leurs propres réserves. Par ailleurs, la grève du 5 décembre, qui menace de se propager aux services au sol et aux aiguilleurs du ciel, devrait faire diminuer le nombre de circulations – 20% des vols en moyenne (30% chez Air France) seront annulés.

Ce soir cependant la levée du blocage de deux dépôts – à Brest et la Pallice (17) par les professionnels du BTP laisse envisager une sortie de crise. Celui de Vern près de Rennes a été débloqué par 140 membres des forces de l’ordre tôt le matin du 3 décembre.

Cependant, rien n’est réglé : un des syndicats, le CNATP (Chambre nationale des artisans des travaux publics et du paysage) aurait accepté la fin de l’abattement fiscal d’ici à 2022, en échange d’un carburant avec une coloration spéciale pour le BTP et une liste de véhicules qui ne pourront utiliser que ce carburant – de quoi donner encore plus de bureaucratie dans un secteur qui n’en manquait guère, et soulever la colère de certains entrepreneurs contre une « trahison » du syndicat.

D’autant que certains Gilets jaunes appellent déjà à bloquer les dépôts pétroliers en marge de la grève générale du 5 décembre contre la réforme des retraites. D’ici là, le dépôt pétrolier de Lorient, bloqué par 70 engins, le restera : sur place, les bloqueurs fustigent le CNATP « qui a décidé pour nous, soi-disant pour notre bien, ils nous l’ont mise à l’envers ». Les entreprises du BTP réclamaient un étalement de la fin de l’abattement fiscal sur 5 ans, proposition jugée  inacceptable  pour le gouvernement.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rugby. RC Vannes – Oyonnax (13-26) : un match à oublier

Le RC Vannes s'est incliné jeudi soir, face à un prétendant sérieux au top 14, Oyonnax, qui est venu...

Ar Bibl Santel e skritur enlaka

Setu, emañ viloc'h-vilañ ar gevredigezh a-vremañ evel ar seizh pec'hed kapital. Embannet eo bet gant an iliz katolik eus...

Articles liés

Pénurie d’essence. Les salariés de Total : « c’est toute la loi Travail qui ne passe pas »

23/05/2016 – 05H45 Bretagne (Breizh-info.com) – La pénurie d'essence et de gazole guette la Bretagne ; même si les routiers ont levé leurs blocages, l'entrée en grève...