Glasgow (Écosse). Une nouvelle marche pour l’indépendance le 11 janvier 2020

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Les élections générales au Royaume-Uni ont donné un élan de motivation supplémentaire aux nationalistes écossais. Qui marcheront, le 11 janvier 2020, dans les rues de Glasgow, pour demander l’indépendance, après la victoire, le triomphe, du SNP écossais lors de ces élections générales.

La manifestation se déroulera à l’appel du mouvement All Under One Banner qui a publié un appel sur Twitter. Le message indique « Nous venons d’informer @policescotland que nous marcherons pour l’indépendance #AUOOB le samedi 11 janvier à Glasgow en raison de circonstances politiques exceptionnelles. Il est urgent que nous exercions notre droit à l’autodétermination en descendant dans les rues de notre plus grande ville en cette nouvelle année. »

Les marches précédentes ont attiré des dizaines de milliers de sympathisants dans les villes d’Écosse. Selon All Under One Banner, 100 000 personnes ont participé à une marche à Édimbourg en 2018, un chiffre ramené à 20 000 participants par le conseil municipal de Glasgow.

Le premier ministre Nicola Sturgeon a annoncé qu’elle exposerait ses plans pour l’Écosse cette semaine. Le SNP a remporté 48 des 59 sièges écossais disponibles, tandis que les conservateurs ont obtenu une majorité de 80 sièges en Angleterre et au Pays de Galles.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breiz-info.com, 2019, 
dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Ecosse ? [L’Agora]

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Écosse ? Une fois passée l’euphorie d’un week-end triomphant notamment chez ceux qui espèrent que la...

Ecosse. Après leur victoire aux élections, les nationalistes demandent un référendum sur l’indépendance

Lors des élections de la semaine dernière en Ecosse, le Scottish National Party (SNP) rate de peu la majorité absolue, comme nous l'avions indiqué,...

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses espoirs d'obtenir une majorité globale...

Pays de Galles. Les travaillistes remportent 30 sièges et une majorité au Parlement gallois. Echec pour le Plaid Cymru

A l'occasion des élections du moi de mai 2021 au Royaume-Uni, concernant le Pays de Galles, les travaillistes ont remporté 30 sièges au Parlement...