AVENT #23 : un jeu à travers nos traditions !

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....
Au fil des jours de l’Avent, nous vous proposons de retrouver quotidiennement une énigme, une œuvre, un poème, bref quelques mots en rapport avec Noël ou l’hiver, issus de notre riche patrimoine culturel et traditionnel.

—-

AVENT #23

Comment a-t-on nommé ces moments de fraternisations échangés entre soldats français, belges, britanniques d’une part, et allemands d’autre part, les 24 et 25 décembre 1914 ? L’historien Yann Prouillet, membre du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 (CRID 14-18), souligne : « Il y a tout juste 100 ans, alors qu’on déplorait déjà près de 100 000 morts au combat entre armées allemande et alliée, des soldats sortirent de leur tranchées encore fraîchement creusées dans ce qui ressembla à un grand moment de confraternité. (…) Ce phénomène de la fraternisation n’est pas un mythe de la Grande Guerre ».

Officier allemand portant un sapin de Noël
Officier allemand sortant des tranchées muni d’un sapin de noël et se dirigeant vers les positions britanniques (Noël 1914).

>> La réponse ? Demain !

—-

Réponse de la veille

AVENT #22 : Frédéric II de Hohenstaufen (26 décembre 1194-13 décembre 1250). Citation extraite de Frédéric de Hohenstaufen ou le rêve excommunié de Benoist-Méchin (1980).

Crédit photo : Wikipedia (CC)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

AVENT #25 : un jeu à travers nos traditions !

Au fil des jours de l'Avent, nous vous proposons de retrouver quotidiennement une énigme, une œuvre, un poème, bref quelques mots en rapport avec...

AVENT #24 : un jeu à travers nos traditions !

Au fil des jours de l'Avent, nous vous proposons de retrouver quotidiennement une énigme, une œuvre, un poème, bref quelques mots en rapport avec...

AVENT #22 : un jeu à travers nos traditions !

Au fil des jours de l'Avent, nous vous proposons de retrouver quotidiennement une énigme, une œuvre, un poème, bref quelques mots en rapport avec...

AVENT #21 : un jeu à travers nos traditions !

Au fil des jours de l'Avent, nous vous proposons de retrouver quotidiennement une énigme, une œuvre, un poème, bref quelques mots en rapport avec...