AVENT #23 : un jeu à travers nos traditions !

A LA UNE

Au fil des jours de l’Avent, nous vous proposons de retrouver quotidiennement une énigme, une œuvre, un poème, bref quelques mots en rapport avec Noël ou l’hiver, issus de notre riche patrimoine culturel et traditionnel.

—-

AVENT #23

Comment a-t-on nommé ces moments de fraternisations échangés entre soldats français, belges, britanniques d’une part, et allemands d’autre part, les 24 et 25 décembre 1914 ? L’historien Yann Prouillet, membre du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 (CRID 14-18), souligne : « Il y a tout juste 100 ans, alors qu’on déplorait déjà près de 100 000 morts au combat entre armées allemande et alliée, des soldats sortirent de leur tranchées encore fraîchement creusées dans ce qui ressembla à un grand moment de confraternité. (…) Ce phénomène de la fraternisation n’est pas un mythe de la Grande Guerre ».

Officier allemand portant un sapin de Noël
Officier allemand sortant des tranchées muni d’un sapin de noël et se dirigeant vers les positions britanniques (Noël 1914).

>> La réponse ? Demain !

—-

Réponse de la veille

AVENT #22 : Frédéric II de Hohenstaufen (26 décembre 1194-13 décembre 1250). Citation extraite de Frédéric de Hohenstaufen ou le rêve excommunié de Benoist-Méchin (1980).

Crédit photo : Wikipedia (CC)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lannuon : 800 000€ a bellomzerioù-hezoug laeret ha yao d’an 9-3 !

E miz gouere 2020 e klaskas ur vandennad torfedourien laerañ 14 paledad a bellomzerioù-hezoug e takad greantel Pégase e...

Var. Des bénévoles des Restos du coeur démissionnent après avoir été menacés par des migrants

À Fréjus, les bénévoles de l'antenne des Restos du cœur ont collectivement quitté l'association, lassés de devoir apporter une...

Articles liés