Santé, automobile, immobilier : que nous réserve l’année 2020 ?

A LA UNE

Que nous réserve l’année 2020 en termes de changements ? Santé, automobile, immobilier… Faisons le point avec les changements à venir à parti du 1er janvier !

« Tant que l’on a la santé »…

Concernant la santé tout d’abord, l’Assemblée nationale a définitivement adopté le Plan de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 au début de ce mois de décembre. L’objectif de la mesure est de réduire le déficit de la Sécurité sociale par rapport à 2019 tout en simplifiant l’accès aux soins et en privilégiant un meilleur accompagnement des malades. Autre nouveauté, l’accès aux soins optiques (lunettes), aux prothèses dentaires et aux aides auditives va être amélioré avec des prix limites de vente et des plafonnements des honoraires facturés.

Certaines lunettes (verres et montures) et prothèses dentaires seront intégralement remboursées (reste à charge zéro) par la Sécurité sociale et les complémentaires santé. Quant aux aides auditives, elles bénéficieront de ce « panier 100 % santé » à partir du 1er janvier 2021.

Toujours dans le cadre du PLFSS, les patients en suivi post-cancer pourront suivre un parcours d’accompagnement physique et psychologique remboursé par la Sécurité sociale. Autre bonne nouvelle, les femmes enceintes habitant à plus de 45 minutes d’une maternité pourraient bénéficier d’un forfait de transports ou de facilitations d’hébergement dans le but de donner un meilleur accès aux soins dans les déserts médicaux.

Dès 2020, un fonds d’indemnisation pour les professionnels victimes des pesticides et leurs enfants nés malades à cause de ces produits doit être mis en place. Cette dotation devrait tirer son financement d’une hausse de la taxe sur les ventes de pesticides.

Enfin, pour les personnes devant venir en aide chaque jour à un proche en situation de perte d’autonomie, un congé de proche aidant leur permettra de toucher entre 43 et 52 € par jour selon leur situation familiale. Mais ne pourra dépasser 3 mois, durée fractionnable sur toute la carrière de l’aidant.

Quoi de nouveau pour les autos en 2020 ?

Les automobilistes vont devoir se conformer à un nouveau barème pour le bonus/malus écologique en 2020. Encore plus dur que par le passé puisque le seuil de déclenchement du malus passe de 117 grammes de CO2 rejetés au km à 110 g/km. Une limite au-dessus de laquelle se situe 54 % des véhicules neufs…

Dans le même temps, les acquéreurs de véhicules électriques neufs bénéficieront quant à eux d’un bonus écologique maintenu. Pour un prix d’acquisition inférieur à 45 000 €, une prime de 6 000€  sera versée aux particuliers. Un bonus qui sera réduit en 2021 tandis qu’il a déjà été diminué à 3000€ en 2020 pour les professionnels.

Toujours sur le plan environnemental, une vingtaine de grandes villes françaises vont mettre en place d’ici la fin 2020 des ZFE (Zones à Faibles Émissions) dans l’optique d’améliorer leur qualité de l’air. À l’intérieur de ces ZFE, la vignette Crit’Air permettra aux mairies d’interdire la circulation aux véhicules les plus polluants tout en limitant le trafic selon divers critères (horaires, périmètres, etc.) pour les autres.

Parmi les changements scrutés attentivement chaque année par les consommateurs, se trouvent également l’évolution des primes d’assurance automobile. Une hausse comprise entre 1 et 2 % est annoncée pour le début 2020 par les assureurs.

Immobilier et assurance habitation

Côté logement, les prix de l’assurance habitation devraient connaître une hausse de 1 à 2% en 2020. La hausse des cambriolages de 5 à 10% en 2019 et les évènements climatiques à répétition ont contribué à cette inflation.

Pour ceux ayant le projet de devenir propriétaire, il semblerait que le contexte soit un peu moins propice qu’en 2019, année avec des taux moyens de crédit immobilier particulièrement bas. Ce qui permettait aux dossiers d’emprunts les plus fragiles d’être acceptés. Mais, sur recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), les banques vont redevenir plus strictes sur les candidatures au crédit.

Quant au prêt à taux zéro (PTZ), il est maintenu pour l’achat d’un logement neuf (selon une liste de critères) jusqu’à la fin de l’année 2021 sur l’ensemble du territoire hexagonal. Le dispositif Denormandie, concernant la défiscalisation via l’investissement dans l’immobilier ancien, est pour sa part prolongé jusqu’à la fin 2022.

AK

Crédit photos : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Bordeaux. Château l’Escart : le retour du fruit

Propriété conduite sous le régime de la biodynamie, le château l’Escart signe des vins au fruit plantureux et à...

« Pages arrachées au livre de Satan », chef d’œuvre de Dreyer, a 100 ans !

Davantage connu pour La Passion de Jeanne d’Arc, Carl Theodor Dreyer a réalisé il y a tout juste un...

Articles liés