Irlande du Nord. « Le financement des communautés loyalistes aidera à éviter la violence lors de la réunification »

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

La possibilité d’un retour à la violence loyaliste en Irlande du Nord a été évoquée comme une conséquence directe d’une réunification de l’Irlande, si des moyens financiers et éducatifs ne sont pas alloués, dès maintenant, au soutien des communautés loyalistes et unionistes les plus défavorisées.

Nous vous proposons ci-dessous la traduction d’un article du Belfast Telegraph qui évoque le sujet.

Le financement des communautés loyalistes défavorisées en Irlande du Nord contribuera à éviter la violence lors de la réunification de l’Irlande, a déclaré le sénateur Mark Daly du Fianna Fail (républicains) qui a compilé un certain nombre de rapports de recherche sur la préparation d’une Irlande unie, affirme qu’il est indispensable que les gouvernements irlandais et britannique, ainsi que l’UE, de se préparent dès maintenant à anticiper le recrutement de jeunes par les paramilitaires si l’Irlande vote pour la réunification.

La possibilité d’un retour à la violence loyaliste a été discutée comme pouvant être une conséquence directe de toute réunification de l’Irlande. Au cours de ses recherches, M. Daly a récolté des témoignages de politiciens unionistes, de loyalistes, de dirigeants communautaires et d’anciens soldats qui ont tous décrit la menace paramilitaire loyaliste comme une préoccupation dans l’éventualité d’une Irlande unie.

Selon M. Daly, seuls le financement et l’éducation des enfants et des jeunes les plus vulnérables permettront d’endiguer activement le problème avant qu’il ne se pose. Dans un rapport intitulé Uniting Ireland and its People in Peace and Prosperity, un ancien diplomate américain et coordinateur adjoint de la lutte contre le terrorisme, Michael R Ortiz, affirme que la meilleure pratique pour contrer le terrorisme est une  » approche communautaire globale «  qui devrait être priorisée à l’avance.

« Il est important d’examiner les moyens de prévenir la violence à l’avenir, notamment en renforçant les efforts de lutte contre le terrorisme et l’application de la loi, en soutenant les organisations de la société civile et en fournissant aux citoyens les outils dont ils ont besoin pour intervenir pendant le processus de radicalisation », a déclaré M. Ortiz.

L’ancien directeur des affaires législatives du Conseil national de sécurité des États-Unis a formulé trois recommandations pour lutter contre l’extrémisme en Irlande du Nord. Un groupe de travail au niveau national, comprenant des dirigeants locaux, la société civile, avec des fonctionnaires nationaux et locaux. Ce groupe de travail devrait élaborer une stratégie nationale pour contrer l’extrémisme violent, qui devrait inclure un large éventail de personnalités.

Le sénateur Daly indique que les 17 recommandations du Irish parliament Good Friday Agreement Committee n’ont toujours pas été suivies d’effet près de trois ans plus tard, ce qui entrainera des problèmes dans la perspective d’une Irlande unie.

« Seuls 60% de la communauté unioniste pense que l’Irlande du Nord fera partie du Royaume-Uni dans dix ans, selon le sondage Ashcroft. Les enfants de six ans aujourd’hui vivront ce processus et il est probable que s’ils n’ont pas cette aide, ils seront exploités. Comment empêcher que les enfants les plus défavorisés soient exploités par des criminels qui se drapent derrière une cause ? Nous devons investir dans l’éducation et l’emploi et leur donner un avenir, si nous ne le faisons pas maintenant, il y aura des conséquences. Il faut le faire maintenant. Nous avons besoin de l’engagement des États-Unis, de l’UE et des gouvernements, il y a des experts prêts et disposés à aider à mettre en place une telle force de frappe. Tout cela nécessite un plan, pour identifier où l’argent doit aller, et le récolter, et cela nécessite des décennies de financement pour s’assurer que ces zones défavorisées soient ciblées avec l’aide dont elles ont besoin, parce que ces enfants seront très probablement ceux qui souffriront le plus et seront exploités. Si vous savez qu’il y aura probablement un problème, nous devons le régler avant qu’il y ait un problème.»

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Thaïs d’Escufon lance l’association de soutien aux lanceurs d’alerte (ASLA)

Jusqu’à aujourd’hui, Internet était un lieu où la liberté d’expression demeurait vivace. Mais depuis quelques années, le web subit...

Cyclisme. Connor Swift remporte le Tro Bro Leon 2021 à la photo-finish

Les amateurs de cyclisme ont passé un dimanche riche, ce 16 mai. Avec le Giro, le Tour de Hongrie,...

Articles liés

Edwin Poots (DUP) : « Je ne me reposerai pas tant que le protocole en Irlande du Nord ne sera pas supprimé »

Edwin Poots, ministre de l'Agriculture, de l'Environnement et des Affaires rurales d'Irlande du Nord depuis le 11 janvier 2020, a été élu vendredi président du parti unioniste...

Irlande du Nord : la justice déclare innocentes les victimes du massacre de Ballymurphy (1971)

La justice nord-irlandaise est revenue cette semaine sur le "massacre de Ballymurphy" en 1971, reconnaissant que les 10 victimes étaient toutes des civils innocents. https://www.youtube.com/watch?v=El0q6LB7noY Le...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les Français et les Bretons qui...

Irlande. Des individus poussent une jeune fille sous un train à l’arrêt

La Gardai, la police irlandaise, a déclaré avoir ouvert une enquête pour agression après qu'une femme ait été blessée lors d'un incident à la...