Un policier dénonce « ces élites corrompues qui matraquent la Police Nationale » [Vidéo]

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Policier depuis 2005, Alexandre Langlois s’est rapidement engagé dans le syndicat Vigi. Ministère de l’Intérieur. Pendant la crise des Gilets Jaunes et les nombreuses accusations de violences policières, Alexandre Langlois a voulu se faire entendre et dénoncer le fonctionnement de la Police Nationale.

Une institution gangrenée par les passe-droits, la corruption de la hiérarchie, de mèche avec les élites politiques. Une situation alarmante qui a conduit à transformer la mission des Policiers. De gardiens de la paix du peuple, ils sont peu à peu devenus les garants d’un système injuste où règne la menace, ouvrant désormais pour la sauvegarde du système et des élites dirigeantes. Une situation de crise qui pousse parfois des policiers à commettre l’irréparable face au sens perdu de leur métier : le suicide. De l’affaire Benalla, au fils de Laurent Fabius au dessus des lois, en passant par d’autres cas moins médiatiques, Alexandre Langlois raconte ce qu’il a vu.

Exclu de la Police Nationale pendant un an, son témoignage lui a valu d’être considéré comme L’Ennemi de l’Intérieur.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cyclisme, Tour d’Italie. Ganna remporte la première étape du Giro

Le Tour d'Italie s'est élancé de Turin, samedi 8 mai. Et les cyclistes ont débuté par un contre-la-montre individuel de...

Rugby. RC Vannes – Oyonnax (13-26) : un match à oublier

Le RC Vannes s'est incliné jeudi soir, face à un prétendant sérieux au top 14, Oyonnax, qui est venu...

Articles liés

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient des contrôles ont été attaqués....

Colère policière : « Nous voudrions que Dupond-Moretti parte dans le Nord et qu’il ne revienne plus »

Une marche des forces de l'ordre aura lieu à Paris le 19 mai pour rendre hommage au policier tué le 5 mai à Avignon...

Crime, cannabis et police, l’Etat coupable

A la une de ce journal, nous reviendrons sur le meurtre d’un policier à Avignon. Un crime sur fond de trafic de drogue en...

Avignon. Un policier tué par balles par un dealer

Un policier a été tué dans le centre-ville d’Avignon (Vaucluse) lors d’une opération antidrogue, mercredi 5 mai, dans l’après-midi. La victime était père de...