Longtemps habitués de Rennes et de la Basse-Bretagne, les trafiquants géorgiens – inscrits dans les réseaux des « voleurs dans la loi » et très organisés – pratiquent la réunification de la Bretagne et viennent à Nantes, où ils ne se limitent plus à la cambriole.

Le 14 janvier dernier, six personnes dont quatre Géorgiens, un Azéri et une Française étaient arrêtés à Nantes, Saint-Herblain et aux Sables d’Olonne où ils vivaient pour la plupart chez des compatriotes. Des pièces automobiles volées il y a peu à Quimper étaient découvertes dans une camionnette qui servait de stock. Le 17 février, les cinq hommes étaient mis en examen – dont deux Géorgiens, auteurs des vols et déjà défavorablement connus de la justice. Ils ont été écroués.

Depuis mai 2019, les voleurs et trafiquants arrivaient en avion de Géorgie, étaient logés chez des compatriotes et commettaient sur des périodes de dix jours consécutifs des séries de vols dans des concessions BMW et Mercedes dans le Grand Ouest – principalement en Loire-Atlantique, Ille-et-Vilaine et Vendée. Puis ils repartaient en Géorgie en voiture où ils vendaient une partie du butin ; l’autre était dispersée par des receleurs nantais. Le préjudice total dépasse 160.000 €, avec des faits principalement commis entre mai 2019 et janvier 2020. 

Recrudescence de vols à la tire de portables dans le centre-ville

Par ailleurs on nous signale une recrudescence de vols à la tire de portables dans le centre-ville, notamment quai de la Fosse, dans les rues avoisinantes (Fourcroy, Montaudouine, Verrerie) et aux abords de l’église Saint-Nicolas (rues de l’Echelle, Gorges, Contrescarpe, Boileau etc.)

Dans cette dernière rue il y a toute une bande, qui s’attaque principalement aux mères de familles avec leur poussette : pendant qu’une femme complimente l’enfant et le caresse, deux hommes dépouillent la mère inquiète. Des tentatives de cambriolages la nuit nous ont aussi été signalées place de la Monnaie, où un riverain a surpris et fait fuir deux jeunes délinquants en train de tenter de forcer des serrures.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine