Nantes. Les propos du préfet Claude d’Harcourt suscitent l’ire des partisans de la PMA pour tous

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Claude d’Harcourt, préfet des Pays de la Loire, a l’habitude de parler clairement. Il vient de le démontrer une nouvelle fois à l’occasion de ses vœux adressés aux élus, fonctionnaires, responsables d’associations et représentants religieux.

La PMA, « une rupture anthropologique majeure »

En plein débat sur le projet de loi bioéthique porté par le gouvernement, il a exprimé son point de vue à titre personnel. Pour Claude d’Harcourt, « Le projet de loi bioéthique porte une rupture anthropologique majeure ». Il a ajouté : « Je ne suis pas sûr que cette loi favorise les repères auxquels aspirent nos concitoyens ».

Les propos du préfet nantais n’ont pas manqué d’entraîner des réactions à gauche. Michelle Meunier, sénateur de Loire-Atlantique et porte-parole du groupe socialiste au Sénat  estime qu’en tenant ces propos, Claude d’Harcourt « est sorti de son droit (sic) de réserve » (Ouest-France)

Christophe Clergeau (PS) monte au créneau

Président du groupe socialiste au Conseil Régional des Pays de Loire, Christophe Clergeau,  a tweeté de son côté : « J’ai adressé à C. Castaner un courrier lui demandant de mettre fin aux fonctions du préfet des Pays de la Loire ». Pas moins.

Plus prudent, François de Rugy, député de Loire-Atlantique (LREM), réagit en estimant que « Sur le fond, je trouve par ailleurs que ses propos sont assez blessants pour les personnes concernées par cette avancée du droit français ». Pour lui, il serait « hautement souhaitable que le préfet revienne sur ses propos ».

Convoqué place Beauvau

De fait, le ministre de l’Intérieur a convoqué Claude d’Harcourt pour entendre ses explications et lui a demandé de réagir dans la journée, ce qu’il a fait.

Dans un communiqué de presse, Claude d’Harcourt a donc fait amende honorable en déclarant « que son expression, même s’il a pris soin de préciser qu’il s’agissait de son opinion personnelle, dès lors qu’elle était publique, était inadéquate. » En effet, « dans les collectivités territoriales de la République, le représentant de l’État, représentant de chacun des membres du Gouvernement, a la charge des intérêts nationaux, du contrôle administratif et du respect des lois ».  Il est tenu d’observer un devoir de réserve.

Ce n’est toutefois pas l’avis de l’essayiste Paul-Marie Couteaux qui a déclaré : «  Mes plus vives félicitations au Préfet d’Harcourt. Il est des situations où la conscience doit prévaloir. »

T.M.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration »

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration. Il y a des...

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

Articles liés

70 % des Français favorables à la suspension ou la réécriture du projet de loi de bioéthique ?

Selon un sondage Ifop/La Manif pour tous, 70 % des Français seraient favorables à la suspension ou la réécriture du projet de loi de bioéthique,...

La Manif pour tous réclame la suspension du projet de loi bioéthique

Après les manifestations du week-end, le débat parlementaire : La première journée de l’examen en 2nde lecture au Sénat du projet de loi bioéthique...

Loi de bioéthique. Retour sur la manifestation « Marchons enfants » à Saint-Brieuc

Dans un contexte de crise sanitaire, de météo incertaine et de crainte de perturbations par des opposants au mouvement, environ 150 personnes se sont...

Marchons enfants. Contre la PMA sans père et la GPA, des manifestations ce week-end en Bretagne

En marge de l’examen au sénat du projet de loi bioethique,  des manifestations sont organisées en Bretagne, et dans toute la France, samedi 30...