En Irlande du Nord, on ne plaisante pas avec tout ce qui pourrait faire polémique entre communautés. Ainsi le site JD Sports a-t-il retiré la photo d’un de ses mannequins portant un polo de l’équipe d’Irlande du Nord, au motif que ce dernier arborait également un tatouage nationaliste irlandais et républicain, tatouage repéré et signalé par des journalistes du Belfast Telegraph.

Un mannequin de JD Sports montrant un nouveau maillot d’entraînement pour l’équipe internationale de football d’Irlande du Nord portait en effet un tatouage « Tiocfaidh ár lá » – bien que la phrase ait été mal orthographiée. En effet, sur le tatouage, qui se trouve sur le bras gauche de l’homme, on peut y lire : « ticofaidh ar la ».

Le slogan républicain irlandais « Tiocfaidh ár lá » se traduit en anglais par « Our day will come » et en français par « Notre jour viendra », en référence à une future Irlande unie. Le gréviste de la faim et martyre de l’IRA Bobby Sands a utilisé ce terme dans ses différents écrits avant sa mort, et ce slogan est devenu un slogan des nationalistes irlandais, y compris de l’IRA.

À la suite du signalement du quotidien de Belfast, la photo a depuis été retirée, et le polo de l’Irlande du Nord, vendu 38 livres, n’était plus accessible pendant quelques heures sur le site.

À noter que si le Belfast Telegraph s’offusque d’un tatouage républicain, pas le moindre commentaire sur la politique ethnique de JD Sports et de ses mannequins arborant les couleurs de l’équipe d’Irlande du Nord, la majorité des mannequins étant noirs ou métis, dans un pays où d’après les statistiques ethniques de 2011, 98 % de la population est blanche, et alors que l’équipe d’Irlande du Nord ne comporte qu’un joueur métis. Cherchez l’erreur (ou la volonté de changer l’image et la structure culturelle et ethnique d’un pays ?…)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V