Coronavirus chinois. Doit-on se ruer sur les masques de protection ?

A LA UNE

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

Immigration et invasion de l’Europe. Pour Jean-Yves Le Gallou, « Tous les pays européens ont été victimes d’un coup d’Etat, des médias et des...

Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, enchaine les livres majeurs, avec la sortie de « L'invasion de...

Covid-19. Second pic épidémique planétaire 2020 franchi en 2ème quinzaine de novembre : l’hémisphère nord est le plus touché

Résumé de la situation  Au niveau planétaire, la contamination poursuit sa progression principalement en Europe et en Amérique du...

Théorie de la révolution, par José Antonio Primo de Rivera

José Antonio Primo de Rivera y Sáenz de Heredia, né le 24 avril 1903 à Madrid et mort le 20 novembre 1936 à Alicante, est un homme politique espagnol, fils du général Miguel...

Il pourrait bien être le « must have » de ces prochains jours si le coronavirus venait à se propager en France. Que faut-il savoir sur le port du masque chirurgical de protection ?

Coronavirus chinois : quel bilan ?

Samedi 25 janvier au matin, les dernières informations faisaient états de près de 1 300 personnes contaminées en Chine (avec 237 cas considérés comme « critiques » selon les autorités) dont 41 sont décédées, selon les chiffres officiels. Aux États-Unis, un homme d’une trentaine d’années ayant séjourné dans la région de Wuhan a été hospitalisé près de Seattle tandis qu’un second cas était détecté à Chicago le 24 janvier : une sexagénaire arrivée de Wuhan le 13 janvier.

En France, malgré les déclarations initiales d’Agnès Buzyn se voulant rassurantes, les choses ont évolué défavorablement ces dernières heures dans l’Hexagone. Toujours le 25 janvier au matin, trois cas étaient confirmés, les premiers en Europe, l’un à Bordeaux, les deux autres à Paris, avec des mesures « d’isolement ».

Suite à la révélation de ces premiers cas, les mesures très « légères » mises en place par les autorités ont suscité de nombreuses critiques, tournant parfois à la raillerie. Les affiches dans les aéroports français évoquées par Agnès Buzyn n’auraient donc pas suffit à bloquer l’entrée du coronavirus sur le territoire…

Masques chirurgicaux : quelle efficacité contre le coronavirus ?

Rappelons également qu’au terme de sa dernière réunion jeudi 23 janvier à Genève, l’Organisation mondiale de la santé a reconnu « l’urgence en Chine » mais a jugé qu’il était « trop tôt » pour parler « d’urgence de santé publique de portée internationale ».
Toutefois, en France, certains n’ont pas attendu un message plus alarmiste (d’impuissance même ?) d’Agnès Buzyn pour prendre leurs dispositions.

Certaines pharmacies ont d’ores et déjà été dévalisées de leurs masques de protection à vendre. Surtout dans les aéroports et zones touristiques. Mais aussi dans certaines agglomérations. Des masques de protection respiratoires qui sont les seuls à pouvoir éviter une contamination d’humain à humain.
Mais des points de vue divergents sur l’efficacité de ces masques de tissu se font aussi entendre. Notamment sur le faux sentiment de sécurité que ces objets peuvent donner à ceux qui le portent : le masque ne protège pas les yeux, la muqueuse ni les mains. Mais il servira tout de même à protéger les personnes autour de nous dans une situation d’urgence et aide à empêcher la projection de gouttelettes. Un professeur de l’Université d’Ottawa (Canada) estime ainsi au sujet de ces maques que, « si le but est de se protéger soi-même, c’est une tout autre question ».

Le port d’un masque comporte aussi des risques auxquels nous ne pensons pas forcément de prime abord : en le repositionnant sur le visage, on peut malencontreusement se toucher la peau et contribuer à la propagation du virus. Lequel se transmet par voie respiratoire mais aussi par le contact.

En attendant, les premiers gestes de précautions à adopter, en plus du port d’un masque chirurgical, consistent à se laver souvent les mains, à utiliser des mouchoirs jetables et à éviter le plus possible de toucher nos yeux, notre nez ou notre bouche, portes d’entrée pour les microbes.

AK

Crédit photo : Flickr (CC BY-SA 2.0/ZIG_ZAG)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Football. Le phénomène Diego Maradona est mort à 60 ans

Le plus grand joueur argentin de football de tous les temps, Diego Maradona est décédé mercredi d'un arrêt cardiaque,...

Stéphane Ravier : « Qu’a fait Didier Raoult pour mériter ce traitement ? Il n’apporte pas la soupe aux laboratoires ? »

Qu’a fait le Professeur Raoult pour mériter un tel traitement ? Est-ce parce qu’il est Marseillais ? Parce qu’il...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO