Saint-Brieuc. Pas assez laïque, des « insoumis » proposent de changer le nom en « Port-Brieuc »

A LA UNE

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Changer le nom de la ville de Saint-Brieuc (saint Brieuc étant l’un des sept saints fondateurs de la Bretagne) en « Port-Brieuc » car pas assez laïque : une idée émise sur Facebook par la liste de gauche initiée par la France insoumise.

Saint-Brieuc : trop catholique pour la liste de gauche ?

Tandis que les élections municipales se rapprochent, l’« Assemblée populaire » (liste de gauche initiée par la France insoumise) qui sera en lice pour gagner la mairie de Saint-Brieuc est préoccupée par un sujet : le nom trop peu laïque de la préfecture costarmoricaine.

Dans une publication Facebook du 20 janvier dernier, la page « Saint-Brieuc insoumise »  a suggéré de renommer Saint-Brieuc en Port-Brieuc. Si l’argument de la mise en valeur du rôle maritime de la ville est avancé dans ce choix, l’hostilité anti-cléricale de cette gauche briochine semble être la principale motivation de cette volonté de changement. Les « insoumis » locaux rappellent ainsi que « pendant la Révolution, Saint-Brieuc s’est appelée Port-Brieuc ». Et interrogent : « En ces temps de crise, le moment ne serait-il pas venu de réaffirmer notre laïcité en coupant le saint cordon ombilical de notre commune ? »

Saint-Brieuc
Capture Facebook. Source : Ar Gedour

La publication supprimée

Avec ce changement de nom, « Saint-Brieuc insoumise » souhaite « marquer la volonté d’un renouveau ». Un renouveau qui passerait donc par l’effacement des racines chrétiennes de la ville, et bretonnes par extension puisque saint Brieuc est l’un des sept saints fondateurs de la Bretagne.

Depuis, face aux nombreux commentaires à la suite de cette proposition, la publication a été supprimée de la page Facebook en question. Mais cela en dit tout de même beaucoup sur la volonté de cette gauche farouchement laïque de balayer les derniers vestiges de l’identité bretonne dans le pays briochin.

L’initiative pourrait par ailleurs donner des idées dans d’autres communes : Saint-Malo, Saint-Nazaire ou encore Saint-Pol-de-Léon seront-elles les prochaines cibles des héritiers de la Terreur ? Et la Chapelle-sur-Erdre alors ? Pas assez « Loi de 1905 compatible » elle-aussi ?

Et, sur cette lancée, pourquoi ne pas s’attaquer directement à la toponymie issue de la langue bretonne elle-même : toutes ces villes dont le nom commence par « Plou » et « Plo » (signifiant « paroisse ») mais aussi par « Loc » (indiquant un lieu consacré) doivent-elles être débaptisées ?

Compte tenu de la prégnance des marqueurs catholiques sur les noms de lieux-dits, de hameaux, de communes à travers toute la Bretagne, les listes « insoumises » vont avoir du travail si elles veulent faire table rase de notre passé et, de facto, de notre identité !

AK

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestation contre l’extension de carrières à Saint-Colomban en Loire-Atlantique.

Trois jours de mobilisation à Saint-Colomban en Loire-Atlantique contre le projet d'extension des carrières de sable et le maraîchage...

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Macfly et Carlito à l’Elysée : La responsabilité d’une Droite honteuse et collabo [L’Agora]

« Jusqu’où va-t-on descendre ? » s’interrogeait déjà Alain Soral dans un excellent livre publié en 2002. Toujours plus bas, chaque jour un peu plus, pourraient se...

Allemagne. Plus de 100 prêtres catholiques défient le Vatican en célébrant des mariages homosexuels

En signe d'opposition avec le Vatican, plus de 100 prêtres catholiques allemands ont décidé de bénir le mariage de couples homosexuels au titre d'une...

L’échec de la gauche démontré par une étude évoquant le basculement à droite des Européens

Dans une étude intitulée « La conversion des Européens aux valeurs de droite », le think-thank Fondapol montre que les Européens basculent progressivement à...

Union de la gauche. Qui y croit ? Par Greg Toussaint

Union de la gauche. Qui y croit ? Par Greg Toussaint https://www.youtube.com/watch?v=JQmRg-59x5I Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve...