Na h-Eileanan Siar / îles Hébrides extérieures d’Écosse. Le gaélique devient la première langue à l’école

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Les élèves qui débutent leur scolarité dans les îles Hébrides extérieures (Na h-Eileanan Siar, des îles du nord-ouest de l’Écosse regroupant 30 000 habitants) auront le gaélique comme langue d’usage et de travail.

Le journal nationaliste écossais The National explique que la nouvelle politique « Gaélique d’abord » a été introduite par le conseil des îles afin de favoriser l’utilisation de la langue et de donner aux enfants les avantages du bilinguisme. Ce changement signifie que la langue d’enseignement par défaut de l’autorité locale sera le gaélique, à moins que les parents ne s’y opposent.

L’année dernière, 47 % des enfants de maternelle de la région étaient inscrits dans l’enseignement moyen en gaélique (GME), et quatre élèves du primaire sur dix suivaient un enseignement dans cette langue. Les résultats du dernier recensement de 2011 indiquent que 61 % des habitants des Hébrides extérieures comprennent le gaélique et que 52 % le parlent.

Le directeur de l’éducation du Conseil des Hébrides extérieures, Bernard Chisholm, a présenté la nouvelle politique dans une lettre adressée aux enseignants et aux conseils de parents. Il a écrit : « Il a été convenu lors de la dernière réunion du Comhairle (Conseil) que tous les enfants inscrits en première année primaire pour la session académique 2020/21 seront inscrits dans l’enseignement moyen gaélique à moins que leurs parents ne demandent qu’ils soient inscrits dans l’enseignement moyen anglais. Actuellement, dans beaucoup de nos écoles primaires, plus de 50 % des enfants sont inscrits dans l’enseignement moyen gaélique au P1. Nous voulons voir ce nombre augmenter afin de conserver notre langue et de fournir à tous nos enfants les nombreux avantages que les enfants bilingues obtiennent par l’acquisition d’une autre langue. Les Hébrides extérieures sont une communauté de langue gaélique, avec un riche héritage et une culture gaélique. La majorité de nos enfants en maternelle et de ceux qui s’inscrivent en primaire, veulent parler notre langue. Un nombre important de familles, qui s’installent dans la région sans gaélique, inscrivent leurs enfants au GME pour bénéficier des avantages supplémentaires de l’éducation bilingue. Je crois que nous voulons tous que nos enfants aient accès aux avantages incontestables de l’enseignement maternel bilingue, en anglais et en gaélique, en termes de lecture, de réflexion, de résolution de problèmes, de mathématiques et dans bien d’autres domaines. C’est vraiment un cadeau gratuit et dans ce monde de plus en plus mobile, il leur permet aussi d’acquérir d’autres langues beaucoup plus facilement ».

Source écossaise

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à...

Articles liés

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe dans les têtes des «...

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Ecosse ? [L’Agora]

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Écosse ? Une fois passée l’euphorie d’un week-end triomphant notamment chez ceux qui espèrent que la...

Ecosse. Après leur victoire aux élections, les nationalistes demandent un référendum sur l’indépendance

Lors des élections de la semaine dernière en Ecosse, le Scottish National Party (SNP) rate de peu la majorité absolue, comme nous l'avions indiqué,...

Ar skol-vamm gentañ en iwerzhoneg e reter-Belfast

E miz gwengolo, ar skol-vamm gentañ en iwerzhoneg dre soubidigezh eus ar C'hwech Kontelezh a vo digoret e reter-Belfast, da lavaret eo e kreizig-kreiz...