Colombie, CIA, Escobar, le trafic se poursuit !

A LA UNE

Après la fin de la « French Connection » (abordée dans le premier épisode), le gros du trafic s’exporte en Colombie. Là-bas, c’est de la cocaïne qui est fabriquée et devinez par qui ? Par certains chimistes français issus de l’ancien trafic défait. Rapidement ils s’allient à Pablo Escobar et parviennent à recréer un marché mondial autour d’une petite ville : Medellín.

Souvent pointés du doigt comme des malfaiteurs indépendants, se jouant des lois et des États, capables de corrompre des gouvernements entiers, les cartels, à l’image de celui de Medellín, sont parfois les outils d’organisations bien plus puissantes encore. A qui profite le crime ? Dirait-on.

C’est ce que nous allons essayer de comprendre au cours de ce second épisode proposé par la chaine Youtube Fais passer l’info.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Vivre ensemble » à Brest. Des policiers attaqués dans le quartier de Kérédern

La police n'effraie plus les voyous. A Brest, des policiers ont été attaqués, dimanche, en pleine journée, dans le...

Marsault, l’encre et le bazooka

Marsault, dessinateur humoristique et auteur de bande dessinée à succès, est l'invité de Livre Noir. Rare dans les médias,...

Articles liés