Pour le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc, tabasser sa femme serait donc moins grave que de rédiger un tweet haineux ?

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

MAJ ; suite à la parution de l’article, Catherine Blein souhaitait apporter quelques précisions ;

Elle va, bien évidemment, faire appel de cette condamnation inique concernant un tweet qui, sans être haineux ni imbécile, ne faisait que constater un parallèle entre deux actes semblables et tout autant répréhensibles, l’un étant la conséquence des autres..

Il est d’ailleurs intéressant de noter que la teneur des propos d’abdallah Zekri, du cfcm, à propos de la jeune Mila menacée de mort, est dans l’esprit de ce tweet en pire puisqu’ il a dit » elle n’a que ce qu’elle mérite »….on attend que ce monsieur soit traduit en correctionnelle.

L’avocat de Catherine Blein sera Me Frédéric Pichon et un comité de soutien va être créé.

Catherine Blein, conseillère régionale de Bretagne originaire de Moustéru dans les Côtes-d’Armor, vient d’être condamnée ce jeudi 6 février 2020 par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc à un an de prison avec sursis et à une inéligibilité de trois ans pour apologie du terrorisme (5 ans de mise à l’épreuve) ainsi qu’à plusieurs milliers d’euros de dommages et intérêts à verser à des associations « ligues de vertu » (comme le CCIF).

Son « crime » ? Avoir publié un tweet haineux, suite à la tuerie de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019, au cours de laquelle un individu armé a pénétré dans une mosquée, tuant 51 musulmans et en blessant 49 autres. « Oeil pour oeil….» avait-elle twitté alors, de manière imbécile et surtout impulsive comme elle l’a reconnu devant le Tribunal correctionnel. Un tribunal qui pris parois des allures d’Inquisition, tant il était impossible de lire le moindre sentiment d’excuse, la moindre pitié vis à vis de l’accusée sur les visages des magistrats, manifestement déterminés plus que jamais à « condamner la haine ».

Lors de l’audience du 28 novembre 2019,  le parquet avait requis une peine de 8 mois de prison assortis du sursis, et une inéligibilité de 3 ans. Les juges ont donc augmenté la peine requise, ce qui est rare dans les tribunaux. Un signe éminemment politique donc.

Aujourd’hui, cette grand mère de 74 ans, sans le moindre casier judiciaire, se retrouve privée de ses droits civiques et surtout, sous la menace d’une année de prison à effectuer en cas de récidive. A cette heure, nous ne savons pas si elle fera appel.

Une semaine avant, le même tribunal correctionnelle de Saint-Brieuc, avait condamné pour des faits beaucoup plus graves, un homme, à 8 mois de prison avec sursis, moins donc que la peine infligée à Catherine Blein. Ce dernier avait pourtant tabassé sa femme enceinte, provoquant une fausse couche, et cela même alors que de nombreuses mains courantes avaient déjà été déposées par le passé.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

Articles liés

Saint-Brieuc : une marche contre l’éolien en mer tandis que des associations des Hauts de France demande un moratoire

Non aux éoliennes ! Un slogan martelé le 29 mai par plus de 500 personnes dans les rues de Saint-Brieuc. Dans le cortège de...

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au large de la baie de...

Sant-Brieg evit ar brezhoneg hag ar gallaoueg

Sinet e vo ar c'hartaioù evit yezhoù Breizh, unan a zo evit ar brezhoneg hag unan all evit ar gallaoueg, ar memes deiz, d'an...

Saint-Brieuc. Un homme en urgence absolue après une bagarre entre Gens du voyage

Un homme a été transporté au CHU de Pontchaillou, à Rennes, en état d'urgence absolue, samedi 8 mai, après un affrontement entre deux familles...