Nantes. Des voitures brûlées et d’autres volées… pour être désossées

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Les vols à la roulotte ne se limitent plus au bris d’une vitre et à la disparition d’un sac ou d’un ordinateur laissé dans une voiture. Désormais les voleurs s’emparent de la voiture, la garent trois rues plus loin et la désossent tranquillement. Par ailleurs, des voitures ont aussi été brûlées il y a peu dans Nantes, dont une en plein centre-ville.

Ce 9 février, sur un groupe dédié à l’insécurité à Nantes, sur les réseaux sociaux, un étonnant témoignage est posté : « Bonjour, secteur à éviter si vous devez garer votre voiture, la pointe de l’ile Beaulieu juste après la place de la Galarne ». C’est pourtant là que se trouve le conseil régional… « Le matin une collègue de travail gare sa voiture dans le secteur, et à la place en revenant la chercher elle trouve la place vide. Elle pense d’abord qu’elle se trompe de rue, puis se demande si son véhicule n’est pas parti à la fourrière ».

Le quartier étant réputé « sensible », « un attroupement de badauds se crée devant l’immeuble, la regardant pleurer et désemparée, sans lui porter assistance. Par chance, elle cherche dans le secteur, son véhicule est très mal garé dans une autre rue, serrures non fermées et affaires de travail subtilisées […] en fait des personnes mal intentionnées ont dû se procurer via internet un dispositif du nom de ROLLJAM qui permet d’ouvrir le véhicule et le démarrer pour le désosser quelques rues plus loin ».

Vendu la bagatelle de 30 dollars en ligne, le Rolljam est conçu de deux radios, un microcontrôleur et une batterie. Connu depuis au moins 2015, il subtilise via les fréquences radio les codes de déverrouillage sans fil, appelés Rolling Code, aléatoires, générés lorsqu’on appuie pour verrouiller ou déverrouiller une voiture. Il faut donc que le voleur équipé d’un Rolljam soit non loin – dans un rayon de 20 mètres – du véhicule cible, lorsque la victime le verrouille. Le Rolljam fonctionne contre diverses marques de voitures, mais aussi certaines portes de garage ; il est en revanche impuissant contre les rolling codes qui expirent après un laps de temps donné.

Revendues en sous-main

Les pièces désossées finissent revendues en sous-main, ou dans des ateliers de mécanique sauvage implantés souvent dans les quartiers dits « sensibles ». Ce 11 février, polices municipale et nationale intervenaient ainsi contre un de ces ateliers, à la Bottière, à l’est de Nantes. Une dizaine de véhicules ont été retirés. Des vols à la roulotte qui conduisent au vol de pièces détachées sont aussi signalés de plus en plus souvent – par exemple le 5 février dernier rue de Bois Hue (Saint-Joseph de Porterie), le ou les voleurs sont repartis avec la banquette arrière du véhicule fracturé.

Ce 9 février, la BAC à Nantes a aussi repéré un Peugeot 3008 signalé volé circulant à Malakoff avec de fausses plaques. La perquisition a permis d’en découvrir trois autres dont deux volés dans le Val-d’Oise. Un couple de voleurs présumés a été interpellé.

Par ailleurs, dans la nuit du 4 au 5 février, au moins deux véhicules ont été incendiés à Nantes, un à la Chesnaie, et l’autre dans le centre, une 205 place Édouard-Normand, près de l’ancien tribunal place Aristide-Briand.

Louis Moulin

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales 2021. Que contient le pacte régional pour la sécurité proposé par Gilles Pennelle (RN) ?

Gilles Pennelle, tête de la liste "Une Bretagne forte" (RN) aux élections régionales, vient de dévoiler mercredi un pacte...

Bro-gKebek : ar galleg anavezet evel yezh ofisiel

Anavezet e vo ar galleg evel yezh ofisiel nemeti ar Vro-qKebek hervez ar c'hazetennoù kebekad. Justin Trudeau, anezhañ ministr...

Articles liés

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie a lieu aujourd'hui, mardi 15...

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

A l'initiative de la section de la Loire-Atlantique des Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot, se tiendra, ce dimanche 13 juin, à partir...