La terre a tremblé à Brest le 19 février. Un séisme d’une magnitude de 3,4 sur l’échelle de Richter a été ressenti en ville, sans toutefois causer de dégâts.

Un séisme à 10 kilomètres de profondeur à Brest

Si les tremblements de terre ne sont pas rares en Bretagne, Brest en a enregistré deux notables en l’espace de moins d’un an. Après un premier séisme de magnitude 2,9 sur l’échelle de Richter. le 20 août 2019 dans la rade, la terre a refait des siennes mercredi 19 février vers 22 h 20. Cette fois, c’est un séisme de magnitude 3,4 (d’abord évalué à 3,8) qui a été enregistré, toujours dans la rade de Brest, et plus précisément entre Brest et Plougastel-Daoulas, à 10 kilomètres de profondeur.

L’enregistrement a été réalisé par le RéNaSS (Réseau national de surveillance sismique) et, fort heureusement, aucun dégât n’est à déplorer. À savoir que pour une magnitude comprise entre 3 et 4, le tremblement est ressenti sans causer de dommages.

séisme
Source : RéNaSS

Des réactions au tremblement de terre

Bien que d’une faible intensité, le séisme a toutefois été perçu par de nombreux habitants de l’agglomération brestoise. Qui n’ont pas manqué de faire part de leurs réactions sur les réseaux sociaux, avec parfois un soupçon d’inquiétude :

D’autres profitant de l’occasion pour attirer l’attention sur d’autres sujets :

Enfin, si le RéNaSS enregistre chaque mois plusieurs séismes à travers la Bretagne, ils sont imperceptibles dans l’immense majorité des cas.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine