David Robo, le maire sortant se représente. En 2014, il avait été élu dès le premier tour avec presque 53 % des voix. Cette fois, cela sera plus dur. La présence d’un candidat LREM, Patrick Le Mestre, ancien doyen de l’Université Bretagne Sud pourrait venir mordre sur l’électorat du Centre Droit. David Robo qui affiche une nouvelle identité politique, Divers Droite, a quitté les Républicains et se présente comme un proche du premier ministre Edouard Philippe.

À gauche, le chef de fil de l’opposition, Simon Uzenat a reussi à rassembler derrière lui : Europe Écologie Les Verts, le PS , Le PRG et Génération.S. Il sera concurrencé sur sa gauche par la liste Vannes Projet Citoyen. VPC déjà bien implantée dans le paysage politique vannetais n’a pas de tête de liste désignée officiellemment, car prône la gouvernance alternée. C’est Francois Riou qui fait office de porte-parole.

À noter également, le candidat Divers Gauche, Yann Le Baraillec, Gaulliste social, ex de VPC et directeur du festival Motocultor; Enfin, Guillaume Peguy, jeune candidat de l’Alliance Royale soutenu par le Rassemblement National et le Parti Chrétien Démocrate.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine