La Turquie aurait décidé de laisser passer les migrants syriens pour entrer en Europe

A LA UNE

La gestion de la crise du Covid-19, plus grande tromperie de l’Histoire ? Oui répondent Jean-Loup Izambert et Claude Janvier [Interview]

L’éditeur marseillais IS Edition (www.is-edition.com) publie Le virus et le président. Cette enquête sur les dessous de la pandémie...

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Thaïs d’Escufon (Génération Identitaire) : « Nous appelons les Français à se révolter contre l’immigration massive qui menace notre peuple et notre identité »...

Après les Alpes, Génération Identitaire a remis le couvert, cette fois ci dans les Pyrénées, pour défendre symboliquement la...

Nantes. Après la marche blanche pour le jeune tué aux Dervallières, des riverains dénoncent « une fumisterie »

Ils ne décolèrent pas – après la marche blanche des proches du jeune Abdelghani , 15 ans, tué le 11...

C’est quasiment une déclaration de guerre vis à vis de l’Europe et des Européens qu’aurait lancé la Turquie. Cette dernière aurait en effet décidé de ne plus empêcher les réfugiés syriens de se rendre en Europe par voie terrestre et maritime, a annoncé jeudi à Reuters un membre de l’administration, après la mort de 22 soldats turcs au moins dans la province d’Idlib.

Le porte-parole de l’AK Parti, Parti de la justice et du développement, Omer Celik a affirmé que la Turquie n’est plus en mesure de retenir les réfugiés souhaitant se rendre en Europe. « Notre politique migratoire n’a pas changé, mais nous ne sommes plus en mesure de retenir les réfugiés souhaitant se rendre en Europe (…) La vague migratoire constituée à la frontière turque par les réfugiés syriens qui fuient les attaques intenses du régime syrien, ne sera pas stoppée. Les réfugiés souhaitant se rendre en Europe oar voie terrestre et maritime, ne seront pas stoppés. Les instructions nécessaires ont été transmises aux gardes-côtes et équipes responsables de la sécurité aux frontières ».

Les premières images de migrants probablement en marche vers l’Europe ont par ailleurs été diffusées sur Internet. Pour le moment, les autorités européennes n’ont pas réagi, alors que les peuples européens attendent pourtant de leurs dirigeants une extrême fermeté vis à vis de ceux qui sont en train de faire naître une potentielle menace réelle et sérieuse pour la stabilité de notre continent.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin : « L’État a réussi à terroriser la population »

Députée depuis 2017, exclue de LaRem le 6 mai 2020 suite à son vote contre le plan de déconfinement...

Jonas Fink, 40 ans de vie derrière le rideau de fer (BD)

Jonas Fink couvre quarante ans d’une vie derrière le rideau de fer, en Tchécoslovaquie. Ce chef d’œuvre de la...

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.