Malgré ses 22 points d’avance, le club de Liverpool pourrait encore manquer le titre de Premier League si le coronavirus écourtait la saison de Premier League.

Selon le Telegraph, rien ne garantit que Liverpool serait couronné champion de Premier League si la saison était interrompue par le coronavirus, peut révéler Telegraph Sport. Il n’y a pas non plus de garantie que les trois derniers clubs ne seraient pas relégués, aucun règlement spécifique ne régissant un tel scénario.

La propagation rapide du virus a fait naître la perspective que le gouvernement ordonne l’annulation de tous les événements sportifs au Royaume-Uni pendant plus de deux mois, ce qui pourrait signifier que certains matches ne seront jamais joués.

Plus de 80 000 personnes dans près de 50 pays ont été infectées par le virus jusqu’à présent – et 2 800 en sont mortes. Le gouvernement suisse a pris vendredi la décision d’annuler tous les événements impliquant 1 000 personnes ou plus, ceci afin de lutter contre la propagation de la maladie. Tous les matchs de football sont annulés ce week-end.

Si la saison de la Premier League venait à ne pas se terminer, il est probable que des discussions de crise auraient lieu pour déterminer si les résultats précédents seraient maintenus ou si la campagne entière était rendue nulle et non avenue. Toute décision finale pourrait dépendre du nombre de matches joués, tout comme les résultats des matchs abandonnés dans certaines compétitions sportives qui peuvent être maintenus si un certain pourcentage d’entre eux ont été terminés.

La saison 1939-40 de la Ligue de football a été abandonnée après trois matchs suite au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. À l’époque, Blackpool avait un point d’avance en tête de la première division.

Priver Liverpool de son premier titre de Premier League alors qu’il compte 22 points d’avance en tête et qu’il ne lui faut que quatre victoires supplémentaires pour être couronné champion serait extrêmement controversé.

Mais il serait tout aussi controversé de reléguer les trois derniers, s’ils ne sont pas déjà condamnés à l’arrêt de la saison compte tenu des centaines de millions de livres sterling en jeu (actuellement Norwich, Watford et West Ham). Il en irait de même pour les places de qualification européennes et les places de promotion dans le championnat, qui comporte également des barrages pour la dernière place en Premier League.

Si la saison entière était annulée, il faudrait encore décider quels clubs se sont qualifiés pour l’Europe. Quelle que soit la décision prise par la Premier League et les autres instances dirigeantes, il serait donc impossible d’exclure un recours juridique de la part de toute équipe lésée par cette décision.

Source anglaise

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine