Justice. Pour le procureur de la République de Rennes, la défense des immigrés clandestins est… « hautement estimable »

A LA UNE

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Quand un magistrat, en l’occurrence le procureur de la République de Rennes, en vient à trouver « hautement estimable » le fait de militer pour des immigrés clandestins, c’est-à-dire illégaux sur notre territoire et ne respectant pas la loi française, on peut réellement s’interroger sur le fonctionnement de la Justice en France.

Ouest-France rapporte le procès d’un « militant de la cause des sans-papiers » (traduction : des immigrés clandestins), jugé le 3 mars puis condamné à 8 mois de prison avec sursis pour… agression sexuelle sur un migrant. Ce militant, décrit comme dérangé et mythomane par son entourage, était accusé d’avoir hébergé un migrant clandestin chez lui, avant de lui proposer un massage et d’aller jusqu’à lui toucher le sexe.

« Il m’a forcé à me faire un massage, puis sa main est descendue dans mon short et a attrapé mon sexe » expliquera le migrant, visiblement victime d’un vieux réflexe de gauche colonialiste…

Mais ce sont les propos du procureur de la République de Rennes, rapportés par Ouest-France, qui interrogent. Ce dernier, qui réclame une peine de six mois de prison avec sursis, déclare : « Ce militant de la cause des sans-papiers, une activité militante hautement estimable, a complètement dérapé ».

Ainsi donc, un magistrat, chargé de la Justice par et pour le peuple français, considère qu’il est estimable d’aider ceux qui bafouent la loi française en pénétrant illégalement sur le territoire ou en truandant les autorités. À moins que les propos n’aient pas été convenablement rapportés par la presse mainstream… voici de quoi susciter des questions… et une indignation bien légitime…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Malestroit. L’église sauvée de justesse d’un incendie criminel, des bidons d’essence retrouvés

Il s'en est fallu de peu pour que l'église de Malestroit, dans le Morbihan, ne parte en fumée dans...

Macron : Contre l’abstention, la fraude ? – Le journal du mardi 22 juin 2021

Après un niveau record pour les scrutins de dimanche dernier, toutes les méthodes sont à l’étude pour endiguer le...

Articles liés

Tennis. L’Open de Rennes revient en septembre 2021

En 2021, l'Open Blot Rennes de Tennis se déroulera en septembre et accueillera son nouveau directeur sportif : Nicolas MAHUT . L'Open Blot Rennes a...

Et si vous deveniez assesseur dans un tribunal pour enfants ?

Pour épauler les juges des enfants dans leurs missions auprès des mineurs confrontés à la justice, le ministère de la justice recrute des assesseurs en...

Dans les prisons bretonnes : feu de matelas, séquestration, tentative d’évasion…

Il n'y a pas que les tournevis et les couteaux qui se radicalisent et qui s'en prennent aux civils ou aux policiers municipaux, généralement...

BFMTV en reportage à Rennes et sa municipalité qui bâche des écoles plutôt que d’appeler à neutraliser les dealers

Les trafics de stupéfiants s'insinuent parfois de manière inattendue dans la vie des quartiers. À Rennes par exemple, plutôt que d'appeler les pouvoirs publics à...