Bières maison et croques : le Croquebedaine se lance à Nantes

A LA UNE

Après le Flam’s place Talensac, l’Alsace continue à se lancer à la conquête de Nantes. L’ex-21, à l’angle de la rue Jean Jaurès et du tram ligne 3 a été repris, et depuis ce 21 février, c’est le Croquebedaine qui a ouvert. Concept de la maison : des croque-monsieurs savoureux, avec des recettes maison, et des bières, dont certaines sont brassées à la demande de l’enseigne.

Lancé par Nicolas Macher et Simon Schillinger à Strasbourg en 2013, le Croquebedaine sert une cinquantaine de recettes de Croque-monsieur – on peut même proposer la sienne et la meilleure rentrera dans les recettes servies par l’enseigne – ainsi que des frites maison et des bières. Certaines d’entre elles, dont la Bedonnante, sont brassées spécialement pour l’enseigne.

Celle-ci s’est développée à Strasbourg avec une seconde ouverture au Neudorf en 2017, puis en franchise : des établissements ont ouvert à Orléans, tout au bout de la rue de Bourgogne près du pont Thinat, à la place du pub irlandais, à Niort dans les Deux-Sèvres, à Brignoles dans le Var, et maintenant à Nantes. D’autres projets sont en cours à Mulhouse et Bordeaux.

La carte tourne généralement autour de 6 croques classiques et trois du mois, avec des prix entre 5.40 et 7.90 € et des formules à moins de dix euros le midi, pour une quarantaine de places assises et 30 l’été en terrasse. L’enseigne est allée même jusqu’à développer sa propre machine à croques, mise à disposition des franchisés.

Le soir en semaine et le samedi, le Croquebedaine nantais rouvre à 17 heures jusqu’à deux heures du matin. C’est l’occasion de goûter les diverses bières – on y trouve aussi les locales d’Aerofab, maintenant basée à Sautron – comme la Bedonnante, brassée pour Croquebedaine à la brasserie Trois Mats de Neuhof (Strasbourg). L’idéal pour un match de rugby dans un local largement rénové, avec des touches d’humour… comme une boule à facettes aux toilettes. Musique !

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Brest. Trois voitures incendiées à Pontanézen

Trois voitures ont été incendiées à Pontanézen (Brest), dans la nuit de lundi à mardi. Les voitures étaient totalement embrasées...

Articles liés